Les pluies de mardi ont causé d'importants dommages au Musée d'art contemporain

Publication: Mis à jour:
MUSEE ART CONTEMPORAIN MONTREAL
PC

MONTRÉAL - Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur Montréal, mardi, ont causé une bien mauvaise surprise aux dirigeants du Musée d'art contemporain de Montréal.

Une inondation dans les sous-sols du musée a causé des «dommages majeurs», selon la directrice de l'établissement, Paulette Gagnon, qui estime que des centaines d'oeuvres ont été touchées.

«Nous avons eu d'un à trois pieds d'eau partout dans nos sous-sols, a expliqué la directrice à La Presse Canadienne. Une partie de nos sous-sols comprend nos réserves, donc bien entendu que nos réserves ont subi des dommages.»

Plus de 50 millimètres de pluie sont tombés en 30 minutes à Montréal, en fin de journée mardi.

Au lendemain des inondations, on ignore encore le nombre exact d'oeuvres abîmées ainsi que les pertes monétaires occasionnées, mais Mme Gagnon croit que la plupart des oeuvres pourront être restaurées.

«C'est un long travail, un long processus, a-t-elle précisé. Ce n'est pas une dizaine d'oeuvres, c'est plusieurs centaines d'oeuvres, mais je ne sais pas le nombre exactement. Je ne sais pas s'il y a des pertes totales. On devra tout évaluer.»

Il s'agit de la quatrième fois que le musée connaît d'importantes inondations, qui seraient causées par un problème de drain. Mme Gagnon affirme cependant qu'il s'agit de l'inondation «la plus dramatique parce que c'est le plus grand nombre d'oeuvres qui ont été touchées».

Une équipe spéciale de nettoyage et de décontamination est sur les lieux depuis mardi soir et pourrait devoir poursuivre son travail pendant plus d'une semaine.

La directrice du musée a indiqué qu'il faudra trouver une solution pour que de tels incidents ne se reproduisent plus.

«Ça n'a aucun bon sens, on est un musée, on ne peut pas être inondés toutes les fois qu'il y a une pluie diluvienne, a-t-elle lancé. C'est le patrimoine national en plus, c'est une collection d'État, on se doit de la protéger et de la mettre dans des lieux sûrs. Des musées, c'est pour ça que ça existe, mais si nos sous-sols ne sont pas adéquats, on a un gros problème.»

L'ampleur des dégâts a forcé le musée à mettre fin plus tôt que prévu à l'exposition Carsten Nicolai, qui devait se poursuivre jusqu'au 17 juin. Comme il s'agissait d'une oeuvre vidéographique, elle n'a pas subi de dommages, mais elle se tenait au sous-sol, qui ne peut plus être utilisé tant que les travaux de nettoyage et de décontamination ne seront pas terminés.

La soirée Nocturne du 1er juin avec la formation hip-hop Alaclair Ensemble a également dû être annulée, mais Paulette Gagnon espère que le musée pourra la reporter à une date ultérieure.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Déluge du 29 mai à Montréal et ses environs
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction