NOUVELLES

Pas d'affrontement à prévoir pour un projet de loi sur le vin, dit le NPD

30/05/2012 02:12 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

PENTICTON, C.-B. - Le leader néo-démocrate à la Chambre des communes, Nathan Cullen, affirme que les conservateurs tentent de créer une tempête dans un verre de vin en accusant le NPD de vouloir bloquer un projet de loi visant à moderniser d'archaïques lois canadiennes sur l'alcool.

Dan Albas, député conservateur d'Okanagan-Coquihalla, en Colombie-Britannique, a soutenu qu'une manoeuvre d'obstruction systématique des néo-démocrates, mardi soir, a repoussé son projet de loi d'initiative parlementaire en bas de l'ordre du jour.

Les changements visant à faire disparaître les restrictions sur le transport interprovincial de vin ne seront donc pas examinés en troisième lecture avant au moins l'automne, a-t-il déploré.

«C'est une tactique politique utilisée par le NPD pour je ne sais quelle raison», a déclaré M. Albas.

«Ils ne semblent certainement pas comprendre à quel point il était important que ce projet de loi aille de l'avant afin que les vignerons et les marchands de vin puissent profiter de l'actuel cycle de croissance au lieu d'avoir à attendre à l'année prochaine, comme c'est présentement le cas.»

M. Cullen a répliqué que les néo-démocrates avaient offert de collaborer pour que le projet de loi C-311 soit adopté avant la pause estivale.

«Je ne vois pas pourquoi les conservateurs grimpent aux rideaux. Ils essaient de créer une controverse là où il n'y en a pas», a-t-il indiqué.

Il a remis en doute l'allégation de Dan Albas selon laquelle l'opposition demande à ce que des amendements soient apportés au projet de loi, surnommé «libérez mes raisins». Nathan Cullen accuse plutôt les troupes de Stephen Harper de souffrir de gueule de bois après la parution de sondages décevants ou de mauvaises nouvelles sur le budget.

«J'aimerais seulement qu'ils essaient un peu plus d'être positifs et de travailler de concert avec les autres gens», a lancé M. Cullen.

Le projet de loi C-311 abolirait la loi fédérale qui empêche un touriste d'acheter du vin dans un vignoble, comme ceux de la vallée d'Okanagan en Colombie-Britannique, de Niagara-on-the-Lake en Ontario et de la vallée d'Annapolis en Nouvelle-Écosse, et de le rapporter avec lui dans sa province.

Les partisans du projet de loi soutiennent qu'il éliminera des barrières commerciales interprovinciales inutiles, tout en favorisant la croissance de l'industrie vinicole canadienne.

PLUS:pc