NOUVELLES

Ontario: les négociations salariales pourraient reprendre avec les médecins

30/05/2012 04:20 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

TORONTO - Les médecins de l'Ontario n'ont pas accepté de revenir à la table de négociations avec le gouvernement libéral, mais les deux parties font preuve d'optimisme pour la première fois depuis plusieurs semaines.

La ministre de la Santé, Deb Matthews, a dit avoir eu une rencontre très positive, mercredi, avec le Dr Doug Weir, président de l'Ontario Medical Association (OMA).

Selon la ministre Matthews, les parties se sont entendues pour que leurs responsables respectifs se rencontrent afin de déterminer exactement ce dont ils veulent parler à la table de négociations, avant que l'association n'accepte de les relancer.

Le Dr Weir, lui, a estimé que la rencontre avec la ministre avait été positive, et qu'il y avait assez de «mouvement» pour justifier une nouvelle réunion.

L'OMA, qui représente 25 000 médecins, a quitté la table des négociations après que le gouvernement ait imposé des réductions de 338 millions $ dans la tarification de dizaines d'actes médicaux. Queen's Park, aux prises avec un important déficit, veut imposer un gel des salaires de deux ans pour plus d'un million d'employés de l'État, y compris les médecins.

Selon l'OMA, le gel des salaires correspond plutôt à une réduction puisque le même budget global sera utilisé pour payer un nombre croissant de médecins.

La province défraie 11 milliards $ par année pour rémunérer les médecins, ce qui fait d'eux les médecins les mieux payés du pays, selon la ministre Matthews.

L'OMA remet toutefois cette affirmation en doute. Elle met également en garde contre le fait que les réductions unilatérales des tarifs exigés feront croître le temps d'attente des patients pour certains services, en plus de faire fuir certains médecins hors de l'Ontario.

PLUS:pc