La police de Montréal confirme l'identité du suspect concernant le corps démembré trouvé mardi à Montréal, et dont le pied et la main auraient été expédiés au Parti conservateur à Ottawa.

Il s'agit de Luka Rocco Magnotta, 29 ans, également connu sous les pseudonymes Eric Clinton Newman ou encore Vladimir Romanov, un mannequin et acteur de film porno. Le SPVM demande l'aide de la population pour le retrouver.

Toute personne ayant des informations sur cette personne ou apercevant Rocco Luka Magnotta doit communiquer immédiatement avec le 911.

M. Magnotta et la victime, un homme blanc, se connaissaient, a précisé Ian Lafrenière, le porte-parole du SPVM. « Ça n'a pas été fait au hasard », a-t-il déclaré.

Des flaques de sang ont été trouvées dans l'appartement du suspect dans Côte-des-Neiges, qui avait été vidé.

Le pied de la victime aurait été expédié aux bureaux du Parti conservateur à Ottawa, tandis que la main a été adressée aux bureaux du Parti libéral du Canada. La police d'Ottawa confirme de son côté que les deux colis retrouvés mardi dans la capitale ont été envoyés à partir de Montréal.

Le torse retrouvé dans une valise à Côte-des-Neiges n'avait pas de tête, ce qui laisse plusieurs hypothèses ouvertes.

Selon La Presse et Radio-Canada.ca, Rocco Luka Magnotta se serait filmé en commettant son crime. Des spécialistes seraient en train d'étudier la vidéo en question, qui a été retrouvée sur Internet

Luka Rocco Magnotta, qui serait originaire de l'Ontario, s'est fait connaître sur le web lorsqu'il a mis en ligne des vidéos sur YouTube où il étouffait et tuait apparemment des chatons. Plusieurs internautes se sont mobilisés pour réclamer son arrestation, en vain.

Plusieurs histoires circulent sur lui: il serait une star de la porno bisexuelle et aurait fréquenté la tueuse Karla Homolka, une rumeur qu'il avait formellement nié dans cette entrevue.

Il mettait également en ligne des billets où il expliquait pourquoi il avait décidé de disparaître.

Selon le SPVM, le suspect et la victime, un homme blanc, se connaissaient.

Loading Slideshow...
  • Une photo de Luka Rocco Magnotta prise par la police de Berlin après son arrestation, rendue publique par le SPVM. (SPVM/PC)

  • Le chef adjoint de la police de Vancouver, Warren Lemcke, annonce qu'une main et un pied ont été livrés à deux écoles primaires de Vancouver le 5 juin, des découvertes liées au meurtre attribué à Luka Rocco Magnotta. (PC/Darryl Dyck)

  • L'école primaire St. George, à Vancouver, où le pied a été expédié. (PC/Darryl Dyck)

  • Les médias devant l'école primaire de False Creek, à Vancouver, où la main a été expédiée. (PC/Darryl Dyck)

  • Une voiture de police transportant supposément Luka Rocco Magnotta quitte le centre de détention de la police de Berlin. (AP/Timur Emek)

  • Le cybercafé de Berlin où Luka Rocco Magnotta a été arrêté, dans le quartier de Neukoelln. (AP/Markus Schreiber)

  • Une image de la caméra de surveillance du cybercafé, lorsque Luka Rocco Magnotta est entré. (AP)

  • Le propriétaire du cybercafé, qui a reconnu Magnotta, attend les policiers qu'il vient d'alerter. (AP)

  • Un groupe de policiers stagiaires entre dans le cybercafé pour interpeller Luka Rocco Magnotta. (AP)

  • Ils escortent Luka Rocco Magnotta à l'extérieur du cybercafé pour le placer en détention. (AP)

  • Le propriétaire du cybercafé, Kadir Anlayisli, qui a reconnu Luka Rocco Magnotta, se tient à côté du poste où se trouvait le suspect. (AP/Markus Schreiber)

  • L'appel mondial lancé par Interpol pour retracer Luka Rocco Magnotta. (AP/Interpol)

  • Luka Rocco Magnotta capté par les caméras de surveillance de l'aéroport Trudeau, où il a pris l'avion pour Paris. (AP/Interpol)

  • Le réfrigérateur de l'appartement de Luka Rocco Magnotta, où il aurait gardé des parties du corps de sa victime. (PC/Ryan Remiorz)

  • Un policier de la GRC transporte dans un sac le colis livré aux bureaux du Parti conservateur, à Ottawa, qui contenait un pied. (PC/Sean Kilpatrick)

  • Luka Rocco Magnotta, visiblement épris de lui-même, a placé de nombreuses photos de lui sur Facebook et sur son site personnel. (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

UNE VIDÉO FAITE POUR LE DÉNONCER