NOUVELLES

Les autobus à deux étages sont de retrour dans la capitale irakienne

30/05/2012 07:32 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

BAGDAD - Les autobus à deux étages ont fait leur retour dans les rues de Bagdad cette semaine, signe que les choses reviennent à la normale dans la capitale irakienne après une décennie de guerre et de violences intercommunautaires.

Les autobus rouges à deux étages, autrefois un signe distinctif de Bagdad, sont disparus des rues après l'invasion américaine de 2003 et le chaos qui a suivi. La plupart des anciens autobus ont été volés ou détruits pendant la guerre.

Le gouvernement irakien a récemment acheté 60 autobus à deux étages de l'entreprise jordanienne Elba House, a indiqué Hadif Omran, un responsable de la société publique de transports en commun.

Pour les résidants stressés de Bagdad, les nouveaux autobus rappellent des souvenirs d'une époque moins turbulente.

«Quand j'ai pris l'autobus aujourd'hui, j'ai eu l'impression que mes bons souvenirs de Bagdad étaient redevenus réalité», a déclaré Mustafa Qassim, un fonctionnaire âgé de 55 ans.

«Une belle partie de Bagdad a été restaurée aujourd'hui.»

M. Qassim a précisé qu'il lui avait fallu 45 minutes pour se rendre à son bureau à travers les rues congestionnées du centre de la capitale, mais cela ne l'a pas dérangé parce qu'il circulait dans un véhicule confortable et climatisé.

«J'ai apprécié chaque minute du trajet», a-t-il affirmé.

Un billet d'autobus coûte 500 dinars irakiens (environ 0,40 $ US), ce qui revient moins cher que les taxis jaunes et les minibus délabrés qui arpentent cette ville de plus de sept millions d'habitants.

Les nouveaux autobus sont équipés de caméras de surveillance, d'écrans et de systèmes GPS, a précisé le ministère des Transports.

PLUS:pc