NOUVELLES

L'arsenal nucléaire chinois "ne menace pas directement" les Etats-Unis (général américain)

30/05/2012 03:18 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

L'arsenal nucléaire chinois ne représente pas une "menace directe" contre les Etats-Unis, a assuré mercredi le général Robert Kehler, patron du commandement stratégique de l'armée américaine (Stratcom), qui a la haute main sur l'arsenal nucléaire de Washington.

"Nous aimerions être en contact régulier avec l'armée chinoise", a expliqué le général Kehler lors d'une intervention au centre de réflexion Council on Foreign Relations à Washington. "Nous pensons que tant la Chine que les Etats-Unis pourraient en tirer des bénéfices substantiels, notamment pour éviter toute incompréhension ou tension futures".

Bien qu'Américains et Russes disposent d'environ 90% de l'arsenal nucléaire mondial, maintenir un dialogue constant avec la Chine va s'avérer crucial, selon lui.

"Je ne pense pas que les armes de dissuasion chinoises représentent une menace directe à l'encontre des Etats-Unis. Nous ne sommes pas ennemis", a assuré le général Kehler.

"Pourraient-elles l'être? J'imagine que si nous étions ennemis ce serait le cas, c'est donc quelque chose que nous devons garder à l'esprit", a-t-il conclu.

ag/gde/eg

PLUS:afp