NOUVELLES

La Syrie expulse la chargée d'affaires des Pays-Bas (ministère)

30/05/2012 07:06 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

Le ministère syrien des Affaires étrangères a annoncé mercredi avoir ordonné le départ, sous 72 heures, de la chargée d'affaires des Pays-Bas, une des rares diplomates occidentales encore en poste à Damas.

"La Syrie expulse la chargée d'affaires des Pays-Bas et lui donne 72 heures pour quitter" le pays, a indiqué le ministère dans un communiqué succinct.

Le ministre néerlandais des Affaires étrangères Uri Rosenthal avait annoncé mardi que l'ambassadeur de Syrie qui assure depuis Bruxelles la représentation de son pays aux Pays-Bas et en Belgique était "persona non grata" aux Pays-Bas, notamment en représailles au massacre de Houla (centre).

"Il ne faut plus collaborer avec un pays qui a à sa tête un tel président", avait ajouté M. Rosenthal, en référence au président syrien Bachar al-Assad.

Selon le chef des observateurs de l'ONU en Syrie, le général norvégien Robert Mood, au moins 108 personnes, dont 49 enfants, ont été tuées vendredi et samedi à Houla, atteintes par des éclats d'obus ou tuées à bout portant.

Le massacre de Houla a provoqué l'indignation de la communauté internationale, conduisant de nombreux pays, comme la France, les Etats-Unis et le Japon, à expulser des représentants diplomatiques syriens dans leur capitale.

De nombreux ambassadeurs occidentaux en poste à Damas ont quitté la Syrie ces derniers mois, leurs pays protestant contre la répression de la révolte contre le régime.

En 14 mois, les violences ont fait plus de 13.000 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

rm/vl

PLUS:afp