NOUVELLES

Ken Scott et Martin Petit sont récompensés par Téléfilm Canada pour «Starbuck»

30/05/2012 12:08 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Téléfilm Canada a remis mercredi son prix Guichet d'or à l'équipe de production de la comédie québécoise «Starbuck», récompensant ses artisans Ken Scott et Martin Petit.

Remis chaque année depuis cinq ans au scénariste et au réalisateur du long métrage canadien de langue française ayant obtenu les meilleures recettes au guichet au cours de l'année précédente, le prix Guichet d'or vient ainsi consacrer la réussite commerciale de «Starbuck», qui a accumulé des recettes de plus de 3,5 millions $ au box-office.

Selon Carolle Brabant, directrice générale de Téléfilm Canada, le prix Guichet d'or est une «approche novatrice, puisque les prix qui récompensent la performance basée sur les recettes-guichet sont normalement remis au producteur ou au distributeur».

M. Scott hérite ainsi de deux prix de 20 000 $; il partage le second avec son co-scénariste Martin Petit. «Ken et moi devrons ouvrir un compte conjoint pour encaisser le chèque», a lancé ce dernier.

Les droits du film ont par ailleurs récemment été acquis par la maison de production Dreamworks pour en réaliser une adaptation américaine. Cette version sera elle aussi réalisée par Ken Scott, et produite par André Rouleau, également déjà à la barre de la mouture québécoise.

Visiblement ému, M. Scott a tenu à exprimer sa satisfaction à l'idée de voir des films nationaux trouver preneurs dans leur marché local. Selon lui, chaque film permettant de faire déplacer des foules est un «petit miracle».

«Je suis ravi que Téléfilm célèbre les succès du cinéma fait ici. Je voudrais profiter de cette tribune pour remercier tous les acteurs et tous les artisans qui se sont donnés corps et âmes pour que cette histoire puisse exister sur grand écran», a-t-il dit.

Alors que le réalisateur et co-scénariste recevait son prix en présence des représentants de Téléfilm Canada, M. Scott a été interrompu par une boutade d'Antoine Bertrand, l'un des trois principaux acteurs du film, qui lui a demandé s'il conserverait la même distribution pour la version américaine de «Starbuck», provoquant l'hilarité de l'assistance.

«Je suis heureux de gagner un vrai prix, avec de l'argent, a dit Martin Petit, tout sourire, lors de l'acceptation du prix remis aux deux co-scénaristes. Je pense que les autres galas devraient imiter [cette façon de faire].»

«Évidemment, je partage ce prix-là avec Ken Scott. Sans son expérience et son inspiration, "Starbuck" ne serait pas devenu ce qu'il est. Je crois que l'un des meilleurs exemples du flair de Ken au cinéma est lorsque nous avons discuté du casting du personnage principal. Ken avait tout de suite pensé à Patrick Huard», a ajouté l'humoriste.

Le film raconte l'histoire de David Wosniak (Patrick Huard), qui se rend soudainement compte qu'il est le père de plus de 500 enfants après avoir effectué plusieurs dons de sperme. Julie LeBreton complète le trio des acteurs principaux en donnant la réplique à M. Huard.

PLUS:pc