Huffpost Canada Quebec qc

Seattle: deux fusillades font quatre morts, le suspect court toujours

Publication: Mis à jour:

SEATTLE - L'homme armé qui a ouvert le feu mercredi dans un café de Seattle, dans l'ouest des États-Unis, tuant trois personnes et en blessant deux autres, s'est lui-même tiré une balle alors que les policiers se rapprochaient de lui, ont fait savoir les autorités.

Il reposait dans un état critique dans un hôpital de la ville.

L'incident avait déclenché une chasse à l'homme qui a forcé les policiers à fermer les écoles des environs.

Alors que les policiers recherchaient le suspect, ils ont dû répondre à un autre appel d'urgence au sujet d'une fusillade mortelle près du centre-ville de Seattle. La police a précisé qu'un homme avait tué une femme dans ce qui semblait être un vol de voiture. Le suspect s'est enfui à bord d'un véhicule utilitaire sport de couleur noire. Les autorités ont indiqué, tard en soirée mercredi, qu'ils avaient de bonnes raisons de croire que l'homme était derrière ces deux attaques.

La plus récente flambée de violence armée à frapper la ville inquiète les autorités municipales et a poussé la police à envisager de renforcer sa présence dans les quartiers les plus touchés par la criminalité. Les quatre meurtres commis mercredi portent à 20 le nombre de personnes tuées à Seattle depuis le début de l'année, comparativement à 21 pour l'ensemble de l'année 2011.

La fusillade a éclaté en fin de matinée au café Racer, un restaurant et une salle de concert située au nord de l'université de Washington. Le suspect a été décrit comme un homme âgé dans la trentaine qui portait des vêtements de couleur foncée.

La police a publié deux photos prises à l'intérieur du café, vraisemblablement tirées d'une caméra de sécurité. La première montre un homme qui franchit la porte de l'établissement, avec une femme tout près, en train de lire un livre. Le second cliché montre des tabourets renversés et le suspect qui tient ce qui s'apparente à une arme à feu.

Deux hommes sont morts sur les lieux, tandis qu'une femme grièvement blessée a rendu l'âme à l'hôpital.

Un voisin du café, Evan Hill, a expliqué que l'établissement était un collectif d'artistes et un lieu de performances artistiques.

«C'est n'est pas un endroit qu'on associerait à une fusillade», a dit M. Hill, qui a précisé avoir entendu quatre ou cinq coups de feu.

Des policiers lourdement armés ont arpenté le quartier, frappant de porte en porte et vérifiant les entrées de garage et les cours des maisons, des restaurants et des commerces du secteur.

Le véhicule utilitaire sport volé lors de la deuxième fusillade a été retrouvé un peu plus tard, mais le suspect est toujours au large, a indiqué la police.

Les images de la chaîne de télé locale Komo 4