NOUVELLES

Euro-2012 - L'Allemagne à la relance face à Israël

30/05/2012 04:52 EDT | Actualisé 29/07/2012 05:12 EDT

L'Allemagne aura à coeur de se relancer, jeudi, face à Israël en amical, à Leipzig, après deux défaites de rang, et elle scrutera tout particulièrement la forme physique et mentale des joueurs du Bayern, après leur désillusion en finale de la Ligue de champions.

Même si le sélectionneur Joachim Löw s'est efforcé d'en relativiser l'importance, les cinq buts encaissés face à la Suisse (3-5), samedi à Bâle, ont marqué les esprits.

Les plus alarmistes ne manquaient pas de rappeler que la dernière fois que l'Allemagne avait encaissé cinq buts, c'était en 2004 contre la Roumanie, lors d'un match de préparation à l'Euro-2004 qui s'était terminé dès le premier tour.

Donné jusqu'ici parmi le top 3 des favoris de la compétition, avec l'Espagne tenante du titre et les Pays-Bas, la Mannschaft va devoir reprendre sa marche en avant, qui avait déjà été stoppée en février par la France, lors d'une défaite 2-1 à Brême.

"Un bon résultat serait souhaitable, pour nous donner un peu d'allant", a d'ailleurs reconnu Löw mardi en conférence de presse, avant d'ajouter que "les choses sérieuses ne commenceront vraiment que la semaine prochaine en Pologne".

Le match face à Israël permettra au moins de revoir l'Allemagne avec ses internationaux du Bayern Munich, ce qui devrait grandement renforcer sa défense.

Tous ne joueront pas forcément. L'incertitude règne sur l'état de santé de Bastian Schweinsteiger, victime d'un hématome à la cuisse face à Chelsea, en finale de la Ligue des champions le 19 mai.

"Sur ce point on vit au jour le jour. S'il y a des objections côté médical, je ne prendrai pas de risque", a indiqué mardi Löw.

Il serait pourtant bon que le milieu de terrain renoue avec la compétition, ne serait-ce que pour dissiper les doutes sur son état psychologique, lui qui avait été tellement affecté par son tir au but raté contre Chelsea.

Le principal intéressé avait reconnu dans Bild, mardi, qu'il était "difficile de s'enlever (ce match) de la tête", mais qu'il voyait l'Euro qui se profile comme "un nouveau départ".

Le sélectionneur, lui, ne veut plus entendre parler de cette finale perdue. "Ils ont peut-être encore besoin de réconfort, mais après cela Lahm et Schweinsteiger reprendront leur rôle de leaders de l'équipe", a-t-il assuré.

Après le match contre Israël, la sélection allemande aura trois jours de repos complet, avant de partir le 4 juin pour son camp de base de Gdansk (Pologne). Elle entrera dans la compétition le 9 juin, contre le Portugal à Lviv (Ukraine).

hap/elr/jgu

PLUS:afp