NOUVELLES

Euro-2012 - Gardiens: qui sera le premier des N.1 ?

30/05/2012 06:17 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

De la star indéboulonnable à l'invité de dernière minute, en passant par les habitués des grands tournois, les gardiens de l'Euro-2012 (8 juin-1er juillet en Ukraine et en Pologne) présentent toute une palette à ce poste exposé.

. Stars confirmées

L'Espagnol Iker Casillas (31 ans) demeure une référence, capitaine toujours décisif avec l'Espagne dans les grands moments, par exemple en s'imposant dans les tirs au but face à l'Italie en quart de l'Euro-2008, ou en duel face à Robben en finale du Mondial-2010.

Gianluigi Buffon, lui aussi capitaine avec l'Italie, est souvent considéré comme le meilleur gardien du monde depuis son impeccable Mondial-2006 couronné du titre et d'un Ballon d'Argent (il était le quatrième gardien seulement à figurer sur le podium du Ballon d'Or).

Si Chelsea a été champion d'Europe, c'est en grande partie grâce à Petr Cech, qui en finale a arrêté un penalty en prolongation et s'est montré décisif dans les tirs au but. Le Tchèque de 30 ans, qui porte un casque depuis sa fracture du crâne en 2006, est un monument de régularité au plus haut niveau: il avait été désigné meilleur gardien de l'Euro-2004 (demi-finale).

. Etoiles montantes

Manuel Neuer (26 ans), qui a mis fin aux atermoiements au poste de N.1 en Allemagne en s'imposant au Mondial-2010, a l'occasion de se poser en digne héritier du légendaire Oliver Kahn (1995-2006).

Maarten Stekelenburg (29 ans) a pris sans trembler la succession de l'immense Edwin van der Sar, et a brillé jusqu'en finale du Mondial-2010, derrière une défense des Pays-Bas pas toujours rassurante.

Hugo Lloris (25 ans) avait pour sa part échoué comme toute l'équipe de France en Afrique du Sud. Le brassard que lui a confié Laurent Blanc dénote une confiance aveugle de la part du sélectionneur.

Wojciech Szczesny (22 ans) n'est titulaire en club que depuis janvier 2011, à Arsenal, mais il a depuis écarté toute concurrence. Avec une dizaine de sélections à peine au compteur, il lui faudra aussi gérer la pression de jouer à domicile avec la Pologne.

Rui Patricio (24 ans) a pris la place, dans les buts du Portugal, d'Eduardo, privé de temps de jeu à Benfica. Le gardien du Sporting, qui a débuté en novembre 2010 seulement avec la Selecçao, était à la tête de la deuxième meilleure défense du Championnat portugais.

. Expérimentés

Andreas Isaksson (30 ans) soignait une blessure à l'épaule lorsque le PSV Eindhoven a remporté la Coupe des Pays-Bas en avril, mais le Suédois sera d'attaque. Tout comme l'inusable Irlandais Shay Given (36 ans), privé de l'amical contre la Bosnie (1-0) samedi dernier par une blessure à un genou la semaine dernière, a priori sans gravité. Chez les Russes, deux gardiens alternent au gré des blessures et méformes, Vyacheslav Malafeev (33 ans) et Igor Akinfeyev (26 ans): le premier part avec l'avantage d'avoir disputé les qualifications. Le Croate Stipe Pletikosa (33 ans) poursuivra de son côté une carrière internationale débutée en 1999.

. Incertitudes

Joe Hart (25 ans) a pour mission de briser la malédiction des gardiens anglais. Le portier de Manchester City sera secondé par Rob Green et Jack Butland, tous deux en 2e division anglaise... Au Danemark, le titulaire Thomas Sørensen a déclaré forfait mardi, propulsant Stephan Andersen (Evian) comme N.1, tandis que le fils de Peter Schmeichel, Kasper, a été appelé. En Grèce, il faudra départager Kostas Chalkias (38 ans mercredi) et les deux joueurs qui ont disputé les qualifications, Alexandros Tzorvas (29 ans) et Michalis Sifakis (27 ans). En Ukraine, ce fut l'hécatombe: le titulaire Olexandr Shovkovskiy et son remplaçant Andriy Dykan se sont blessés, et Oleksandr Rybka est suspendu. Andrei Pyatov, présent au Mondial-2006, a ses chances.

ybl/pgr/gv

PLUS:afp