NOUVELLES

Du Liberia à la Sierra Leone: Charles Taylor en dix dates

30/05/2012 09:03 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

Rappel des dates-clés concernant l'ex-chef de guerre et ancien président du Liberia, Charles Taylor, condamné mercredi par la justice internationale à 50 ans de prison pour des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre commis en Sierra Leone.

- 24 déc 1989: Charles Taylor, chef de l'une des factions armées, le Front national patriotique du Liberia (NPFL), déclenche une rébellion contre le régime de Samuel Doe dans le Nord-Est. Il parvient à s'emparer, en quelques mois, de la quasi-totalité du territoire. En 1990, éclate la bataille de Monrovia, et une force africaine est déployée pour empêcher la prise de la capitale.

La guerre civile, jusqu'en août 1996, voit s'affronter au moins sept factions rivales.

- 23 mars 1991: Un lieutenant de Taylor, le caporal sierra-léonais Foday Sankoh, lance à la tête du Front révolutionnaire uni (RUF) une insurrection en Sierra Leone. La guerre civile, jusqu'en janvier 2002, fait 120.000 morts et des milliers de civils mutilés. Les deux conflits en Sierra Leone et au Liberia sont parmi les plus atroces de l'histoire récente en Afrique. Leurs combattants, souvent drogués, ont été accusés des plus cruelles tueries, viols systématiques et mutilations contre la population civile.

- 19 juil 1997: Au Liberia, Taylor remporte l'élection présidentielle, qui marque l'aboutissement d'un accord de paix.

- août-sept 1999: La rébellion des Libériens unis pour la réconciliation et la démocratie (Lurd) contre Taylor apparaît dans le nord du Liberia, avant d'avancer sur deux fronts, centre et ouest.

- 25 jan 2001: L'ONU accuse Taylor d'alimenter le conflit en Sierra Leone, en profitant du trafic d'armes et de diamants avec les rebelles. En juin 2003, le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) annonce son inculpation.

- 11 août 2003: Taylor est contraint de quitter le pouvoir et le pays pour un exil au Nigeria, sous la pression de la rébellion et de la communauté internationale. Trois offensives ont été lancées par le Lurd sur Monrovia depuis juin. Les 14 ans de guerre civile quasi ininterompue ont fait entre 250 et 300.000 morts selon les estimations et des centaines de milliers de déplacés.

- mars et juil 2004: L'ONU et les Etats-Unis gèlent les avoirs de Taylor.

- 29 mars 2006: Taylor est arrêté au Nigeria, expulsé au Liberia, puis conduit vers Freetown et incarcéré au TSSL. Le 20 juin, il est transféré vers les Pays-Bas.

- 4 juin 2007: Le procès de Taylor s'ouvre à La Haye, où il a été délocalisé pour raisons de sécurité. Il s'achève le 11 mars 2011.

- 30 mai 2012: Charles Taylor est condamné par la justice internationale à 50 ans de prison pour des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre commis en Sierra Leone. Reconnu coupable en avril des onze chefs d'accusation dont il devait répondre, est le premier ex-chef d'Etat condamné par la justice internationale depuis Nuremberg.

acm/bc/aub

PLUS:afp