Huffpost Canada Quebec qc

Coupe Stanley: les Kings battent les Devils en prolongation

Publication: Mis à jour:
BUT KOPITAR
Getty Images

NEWARK, États-Unis - Anze Kopitar a joué les héros en déjouant Martin Brodeur d'une belle feinte de son côté fort en échappée à 8:13 de la première période de prolongation, mercredi soir, et les Kings de Los Angeles l'ont emporté 2-1 pour prendre les devants 1-0 contre les Devils du New Jersey dans la série finale de la Coupe Stanley.

«C'est vraiment exceptionnel d'avoir eu une chance de mettre fin à un match en prolongation contre un gardien de la trempe de Marty (Brodeur)», a déclaré le Slovène.

Outre Kopitar, Colin Fraser, des Kings, et Anton Volchenkov, des Devils, ont respectivement marqué leur premier but des présentes séries éliminatoires.

Les Kings sont donc demeurés invaincus en neuf matchs à l'étranger depuis le début des séries éliminatoires. Ils ont désormais un dossier de 3-0 en surtemps depuis le début des séries éliminatoires 2012.

«On va mieux jouer samedi, a mentionné l'entraîneur des Devils Peter DeBoer. Je ne crois pas qu'on méritait de gagner ce soir (mercredi). Si on l'avait emporté, ç'aurait été un véritable vol.»

Jonathan Quick, qui affichait avant la rencontre la meilleure moyenne de buts alloués (1,54) et le meilleur taux d’efficacité des présentes séries (,946), a réalisé 17 arrêts dans la victoire des Kings. Son vis-à-vis, Brodeur, a repoussé 23 tirs. Le Québécois tente de devenir le neuvième joueur de l’histoire à remporter la coupe Stanley dans trois décennies différentes.

«Ce n'était pas un match très offensif, a commenté l'entraîneur des Kings Darryl Sutter. Le style de jeu des deux équipes fait que c'est très serré... Il y aura probablement plus d'une prolongation au cours de cette série.»

Il s'agissait du premier match no 1 de la série finale de la Coupe Stanley à se rendre en surtemps depuis 2002, alors que Ron Francis avait procuré une victoire de 3-2 aux Hurricanes de la Caroline contre les Red Wings de Detroit.

Le match no 2 de la finale de la Coupe Stanley sera présenté samedi au New Jersey.

Les Devils sont «rouillés»

Le match s'est mis en branle lentement, les Devils étant un peu rouillés à la suite d'une pause de cinq jours après l'élimination des favoris dans l'Est, les Rangers de New York, en finale de l'Est.

«Selon moi c'était probablement notre pire match depuis le début des séries, a évoqué l'attaquant des Devils Ilya Kovalchuk. On était peut-être un peu trop nerveux avant la rencontre, mais ce n'est qu'une excuse. On doit s'assurer de faire mieux la prochaine fois.»

Les Kings ont d'ailleurs profité de ce lent début de match pour appliquer de la pression profondément en territoire ennemi. Et ç'a mené à leur premier but.

Jordan Nolan a causé un revirement dans le coin gauche de la patinoire et remis le disque à Fraser, qui a décoché un tir balayé du cercle gauche des mises en jeu qui a déjoué Brodeur, à 9:56.

Les Devils ont retraité au vestiaire l'air piteux, et il ne fait aucun doute que DeBoer a voulu secouer ses troupiers durant le premier entracte, à la recherche de réponses pour contrer la défensive hermétique des Kings.

La chance sourit enfin aux Devils

Les locaux ont bien tenté d'intimider les visiteurs en leur assénant de percutantes mises en échec en début de deuxième période — notamment sur Jeff Carter et Trevor Lewis —, mais ils n'ont pas été en mesure de générer de belles chances de marquer contre Quick. Leur premier tir s'est d'ailleur produit alors qu'il ne restait que 5:30 à l'engagement.

Il aura fallu un rebond chanceux pour permettre aux champions de l'Est de briser la glace dans cette série finale de la Coupe Stanley. Le tir initial de la pointe gauche de Volchenkov a été repoussé par Quick, mais le retour a ricoché contre le torse du défenseur Vyacheslav Voynov avant de se retrouver au fond du filet des Kings, à 18:48.

À l'autre bout de la patinoire, Brodeur s'est tenu droit comme un chêne devant son filet afin de s'assurer que les Devils restent dans le match. La table était donc mise pour une troisième période...endiablée.

Quick a volé un but certain à Zach Parise grâce à ses qualités athétiques, quelques minutes après le début de la période. Après avoir tenté de glisser le caoutchouc sous Quick, une mêlée s'en est suivie et Parise a poussé le disque au fond de la cage des Kings à l'aide de sa main gauche. Le jeu a été revisé, et le but a finalement été refusé.

Puis, en milieu de troisième tiers, le défenseur des Devils Mark Fayne a raté une cage déserte qui aurait pu faire la différence. De son côté, Brodeur a été intraitable.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Les Kings gagnent le premier match
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Coupe Stanley - L'avantage aux Kings

Finale de la Coupe Stanley: duel de gardiens à prévoir | Mathias ...

Coupe Stanley: Pascal Rhéaume revivra son printemps 2003

Kings et devils ont déjoué les pronostics

Bettman espère bientôt négocier avec Fehr