NOUVELLES

Barak pour des mesures unilatérales si pas d'accord israélo-palestinien

30/05/2012 03:50 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak s'est déclaré mercredi en faveur d'un accord intérimaire ou même de mesures unilatérales non précisées si Israël et les Palestiniens ne parvenaient pas à un accord de paix global.

"Nous devons essayer de parvenir à un accord global, c'est de la plus haute importance", a affirmé M. Barak lors d'une conférence internationale sur la sécurité à l'Université de Tel-Aviv.

"Nous devons discuter de toutes les questions essentielles, mettre un terme au conflit et aux accusations mutuelles", a-t-il ajouté.

Mais "si cela se révèle impossible, nous devons penser à un accord intérimaire et même à des actions unilatérales", a-t-il averti, sans donner plus de précisions.

Aucun accord pour un retour à des négociations directes, interrompues en septembre 2010, n'avait pu être obtenu à l'issue en janvier d'une série de cinq "rencontres exploratoires" entre négociateurs israéliens et palestiniens.

Les Palestiniens accusent Israël de ne pas proposer de solutions sur les frontières et la sécurité comme le réclame le Quartette pour le Proche-Orient (Etats-Unis, Russie, Union européenne et ONU). Ils ont conditionné leur retour à la table des négociations notamment à un gel par Israël de la colonisation.

Les responsables palestiniens avaient déjà rejeté une proposition israélienne d'un accord intérimaire sur un Etat palestinien dont les frontières restaient encore à définir.

scw/hmw/sbh/tp

PLUS:afp