NOUVELLES

Achats militaires: Rona Ambrose exaspérée par les délais et la concurrence

30/05/2012 07:29 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

OTTAWA - La ministre des Travaux publics Rona Ambrose a déclaré mercredi à des entrepreneurs du domaine militaire qu'elle en avait assez des répétitions et de la concurrence entre les programmes au sein du gouvernement lors d'achats pour les forces armées.

Habituellement calme et posée, Mme Ambrose exprime rarement son exaspération en public.

La ministre, qui a été plutôt épargnée par la controverse politique entourant l'acquisition des avions furtifs F-35, a rencontré les entrepreneurs à l'occasion d'un salon annuel d'équipement militaire CANSEC à Ottawa.

Plusieurs ont exprimé leur frustration par rapport à l'incapacité apparente du gouvernement conservateur à respecter ses engagements dans le domaine des acquisitions militaires, notamment en ce qui concerne l'achat d'avions de recherches et de sauvetage, pris dans les méandres du système depuis près d'une décennie.

Rona Ambrose a dit être très au courant des problèmes internes, mais a affirmé que le processus d'acquisition gouvernemental ne pourrait pas être réformé en claquant des doigts.

Mercredi, le gouvernement a profité d'une réunion privée avec les représentants de l'industrie pour les informer qu'il ne lancerait probablement pas d'appels d'offres pour le remplacement des appareils Buffalo C-115 et Hercule C-130 avant la fin de 2013.

PLUS:pc