NOUVELLES

Wall Street finit en hausse, tente de regagner le terrain perdu en mai

29/05/2012 04:44 EDT | Actualisé 29/07/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York a terminé en hausse mardi, portée par un petit vent d'optimisme, beaucoup d'investisseurs estimant un rattrapage nécessaire après le recul prononcé du mois écoulé: le Dow Jones a pris 1,01% et le Nasdaq 1,18%.

Selon les chiffres définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a gagné 125,89 points à 12.580,69 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 33,46 points à 2.870,99 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a avancé de 1,11% (14,60 points) à 1.332,42 points.

Wall Street avait ouvert en nette progression et a conservé cette avance tout au long de la séance.

Après un long week-end (lundi était férié aux Etats-Unis), "le marché a essayé de suivre la tentative de rebond entamée la semaine dernière", a expliqué Hugh Johnson, du cabinet de gestion d'actifs Hugh Johnson Advisors.

"Les investisseurs ont noté que le marché était sous-valorisé", a-t-il insisté, alors que le Dow Jones, indice vedette de Wall Street, n'en est qu'à sa cinquième clôture dans le vert en mai.

Le marché a salué les sondages diffusés au cours du week-end en Grèce, à trois semaines des nouvelles élections législatives. Les enquêtes ont montré que le parti pro-austérité Nouvelle-Démocratie (ND, droite conservatrice) devançait la formation de la gauche radicale Syriza, opposée à la rigueur budgétaire.

"On est encore loin de s'attendre à une solution à long terme (à la crise de la dette) après les élections, mais au moins le ralentissement des versements de l'aide pourrait être reporté", a déclaré Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com.

Pour M. Johnson, cela démontre que "les électeurs grecs ne veulent plus quitter l'Europe".

En outre, Wall Street, comme les autres Bourses mondiales, réagissait favorablement à un article de presse rapportant que Pékin s'apprête à prendre des mesures pour relancer la demande dans le secteur automobile.

Les marchés sont portés "par l'espoir d'un plan de relance en Chine", ont ainsi noté les analystes de Charles Schwab.

Le marché obligataire a fini en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,731% contre 1,745% vendredi, et celui à 30 ans à 2,842% contre 2,846%.

sab/sl/mdm

PLUS:afp