NOUVELLES

Un colis suspect qui contiendrait un pied est découvert au QG des conservateurs

29/05/2012 04:08 EDT | Actualisé 29/07/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Un second colis contenant un organe humain a été trouvé quelques heures après la macabre découverte par une réceptionniste du Parti conservateur du Canada, mardi matin, d'une boîte contenant un pied, a annoncé la police d'Ottawa, tard mardi.

Le premier colis avait été acheminé au bureau national du Parti conservateur, à Ottawa, à proximité de la colline parlementaire.

En vertu de l'enquête enclenchée le jour même, la police d'Ottawa a indiqué mardi soir avoir intercepté un second colis suspect de même nature. Selon divers médias, le colis, dans lequel se trouvait une main, n'a pas été envoyé au quartier général du Parti conservateur.

La police n'a pas donné de détails concernant ce nouveau colis, et indiqué que la section des crimes majeurs continuait d'enquêter.

Les premiers agents arrivés sur les lieux du premier incident avaient immédiatement appelé l'équipe d'intervention pour les matières dangereuses. Des traces de sang étaient visibles sur le colis.

La police a mentionné que ce premier colis était adressé au Parti conservateur, et pas à une personne en particulier.

Les autorités d'Ottawa et de Montréal tenteront de déterminer s'il y a un lien avec la découverte également mardi d'un cadavre, dans le quartier Côte-des-Neiges, vers 10h15. Le corps de la victime se trouvait dans un amoncellement d'ordures.

Le sergent Steve Hodgson a précisé que le premier colis n'avait été que partiellement ouvert par une réceptionniste, dans les locaux du parti au 12e étage de l'édifice, avant qu'il ne soit considéré comme suspect.

Une femme au 14e étage du bâtiment a quant à elle mentionné que des policiers — vêtus de combinaisons à l'épreuve des matières dangereuses —ont été vus à l'intérieur de l'édifice, ajoutant que les employés de son étage ne pouvaient pas se rendre deux étages plus bas. Elle a aussi affirmé que ses collègues de l'étage prenaient des photos et les publiaient sur Facebook.

Des images télévisées montraient des policiers transportant ce qui ressemblait à une glacière dans un corridor de l'édifice, bien que le sergent Hodgson ait indiqué que le colis se trouvait toujours à l'intérieur du bâtiment en milieu d'après-midi.

Le Parti conservateur s'est contenté d'indiquer qu'un colis suspect avait été acheminé à ses bureaux, renvoyant toutes questions aux policiers d'Ottawa.

PLUS:pc