NOUVELLES

Téléthon Opération Enfant Soleil: 25 ans d’amour pour nos enfants

29/05/2012 10:15 EDT | Actualisé 29/07/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Tout le monde sera là! Ce week-end, TVA diffuse, en direct, les 25 heures du Téléthon annuel, visant à amasser un maximum d’argent au nom de nos enfants malades. Du samedi 2 juin, 21h, au dimanche 3 juin, 22h, les artistes se succèderont pour maintenir cette chaîne de sollicitude envers les êtres les plus vulnérables et adorables de notre société.

Joël Legendre et Annie Brocoli, secondés par une cohorte d’animateurs dont Isabelle Cyr, Alain Dumas, Philippe Fehmiu, Alex Perron, Jasmin Roy et quelques autres, assureront le lien entre les différents segments de l’événement. À noter que la nuit, Maxime Landry, qui vient de remporter un franc succès au Centre Bell, parraine le «Concours Jeunes Espoirs» qui ouvre la porte à de nouveaux talents. Au petit matin, les enfants retrouveront les amis Théo, Arthur l’aventurier, Shilvi, Mixmania et d’autres.

On parle d’une centaine d’artistes qui défileront au Pavillon de la jeunesse d’ExpoCité, à Québec. Pour émoustiller la curiosité, voici quelques noms: Isabelle Boulay, Brigitte Boisjoli, Sylvain Cossette, Jean-Pierre Ferland, Marc Hervieux, Éric Lapointe, Patrick Norman, Marie-Élaine Thibert, Damien Robitaille, Lynda Lemay et des dizaines d’autres.

Parti sans laisser d’adresse

Robert Gravel manque à ses amis et à tous les inconditionnels du théâtre. Comme Glenn Gould qui cherchait à se fondre dans la musique, Robert, lui, voulait dépasser le verbe, le geste, l’intention. Réalisé par Jean-Claude Coulbois, «Mort subite d’un homme-théâtre» retrace le passage du fondateur de la LNI, dans son univers théâtral.

À entendre Guylaine Tremblay, Jacques L’Heureux, Alexis Martin, Jean-Pierre Ronfard, on décode que, 15 ans après son décès, il est clair qu’on se remet difficilement de son absence. Robert Gravel a cependant laissé un riche héritage où comédiens et metteurs en scène viennent constamment puiser. À défaut de retrouver l’homme peut-on au moins bénéficier de tout son enseignement. Il ne craignait pas d’affronter le difficile, de fouiller le laid, de sortir de sa zone de confort, il avait le goût du risque et le courage de défier le danger.

Il disait qu’au théâtre, les spectateurs devraient toujours être munis d’un caoutchouc mental pour juger du travail du comédien. S’il revenait parmi nous, en l’état actuel des choses, il se retrouverait propulsé là où justement il aurait voulu aller: dans une gigantesque zone d’inconfort. À «Télé Réalité», le mardi 5 juin, 21h, à TV5.

Louis-François Marcotte à TVA

Repêché par TVA, Louis-François Marcotte, issu du Canal Vie, frappera fort cet été: on retrouvera le jeune chef-cuisinier, sous l’appellation «Signé M», à la télé, dès le mercredi 6 juin, 19h30, sur le web (signeM.com) et dans une publication du même nom, en circulation depuis quelques jours déjà. Chaque semaine de l’été, il nous proposera un menu irrésistible concocté depuis sa terrasse. Les fanas de la cuisine se délecteront et les autres... le deviendront.

Bouillonnant d’effervescence, le Royaume-Uni fêtera, avec tambours et trompettes, les 60 ans du règne d’Élisabeth II, le deuxième plus grand de l’histoire de la monarchie. Les 4, 11 et 18 juin, 20h, RDI diffuse «Élisabeth II, un règne de diamant», un prestigieux documentaire de la BBC qui raconte la vie de celle qui, à 25 ans, promettait d’être au service de la population britannique. Andrew Marr, l’animateur, a pu s’entretenir avec la princesse Anne, le prince Edward, ainsi que William et Harry, les petits-fils de sa majesté.

Enfant déjà, Bernie Ecclestone avait l’entrepreneurship ancré dans la peau. Plutôt expéditif et déterminé de nature, il a vite compris comment s’y prendre pour obtenir ce qu’il veut. À 80 ans, il n’a rien changé à son mode d’opération, ainsi se retrouve-t-il, richissime et tout-puissant dans l’organisation de la Formule 1. Redouté, redoutable, austère, sans scrupules voilà un portrait plutôt corrosif de l’homme d’affaires tel que vu par son entourage. «Zone Doc / Ecclestone: la vérité du pouvoir», le vendredi 8 juin, 21h, à Radio-Canada.

À RADIO-CANADA: à «Découverte», ce dimanche, 18h30, on jette la lumière sur Marie Curie, récipiendaire de deux prix Nobel, en 1911. Féministe avant l’heure, elle a démontré qu’elle pouvait surpasser ses collègues masculins dans un domaine aussi exigeant et aussi exclusif aux hommes que celui de la science. Charles Tisseyre consacre l’émission entière à cette pionnière qui a laissé un héritage inestimable aux générations suivantes.

À TÉLÉ-QUÉBEC: ce samedi, 19h, la série de six émissions, «Planète vivante», saura en captiver plusieurs. La dérive des continents et les événements climatiques ont donné naissance à une faune qui a dû s’adapter à de nouvelles conditions de vie. Ainsi, en Nouvelle-Zélande, en Australie, au Brésil, entre autres, on fait connaissance avec des animaux qu’on ne rencontre nulle part ailleurs que là où ils ont émergé. «J’ai tué ma mère», de Xavier Dolan qui devient un habitué du Festival de Cannes, mettant en vedette Anne Dorval et Suzanne Clément, s’inscrit à l’horaire du lundi 4 juin, 21h. On retrouve l’adolescent dans une période d’amour-haine qu’il voue à sa mère. Wallander, l’inspecteur créé par l’auteur, Henning Mankell, revient dans une troisième série d’«Enquêtes de l’inspecteur Wallander», menées à Ystad, en Suède, alors que survient une vague de meurtres atroces. Le mardi 5 juin, 21h, il doit élucider la mort d’une jeune fille qui s’est immolée dans un champ et celle d’un ancien ministre de la Justice dont le corps gisait sur une plage.

À RDI: médecins et infirmières racontent les horreurs qu’ils ont vues et ce qu’ils ont vécu lors de la guerre du Liban, alors qu’ils travaillaient dans un hôpital palestinien à Beyrouth, 30 ans après les événements, le mercredi 6 juin, 20h.

À ARTV: Jean-Pierre Ferland sera à l’honneur en soirée du lundi 4 juin, 20h. On le retrouve lorsqu’il célébrait «Les noces d’or de l’Album jaune» dans le cadre des FrancoFolies 2011. Ce spectacle sera suivi, à 21h30, de celui de «Zachary Richard», lors du FIJM 2009, au cours duquel il interprète, entre autres, «La ballade de Jean Batailleur». Pour connaître la diversité des sorties culturelles à faire ce week-end, Émilie Perreault et Matthieu Dugal ouvrent les portes de l’«ARTVstudio» érigé au coeur même du Quartier des spectacles, le vendredi 8 juin, 19h30.

AU CANAL VIE: rares sont les femmes qui ne se maquillent pas. Le mercredi 6 juin, rares devraient être celles qui se maquillent pour célébrer la Journée sans maquillage. Souhaitant mettre l’accent sur la beauté toute naturelle des femmes, certaines personnalités se sont prêtées au défi dont la ministre Christine Saint-Pierre, la designer Christine Lavoie, la chroniqueure Léa Clermont-Dion et la journaliste Marie Plourde qui rencontre des femmes de tous âges confrontées aux diktats de la beauté. «Démasquées... les beautés!», ce dimanche, 17h, et en rediffusion le mercredi 6 juin à midi et 23h.

AU CANAL D: dans la série «Lockdown», on suit «Des prédateurs derrière les barreaux». Pas facile de maîtriser le chef de gang des puissants Crips, indifférent au meurtre dont il est coupable. Il explique comment il s’y prend pour soumettre certains prisonniers à ses volontés, le mercredi 6 juin, 22h.

À MUSIMAX: de 20h à 22h, le vendredi 8 juin, moment d’intimité en compagnie de Bon Jovi, qu’on suit lors de la tournée «Lost Highway». Le groupe occupe toujours, depuis 25 ans, une place de choix dans le coeur des rockers.

PLUS:pc