NOUVELLES

Shell abandonne ses projets d'exploration de pétrole et gaz en Libye

29/05/2012 06:33 EDT | Actualisé 29/07/2012 05:12 EDT

Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell a annoncé l'abandon de ses projets actuels d'exploration de pétrole et de gaz en Libye, qui n'ont pas donné satisfaction.

Shell a prévenu la Compagnie pétrolière nationale (NOC) libyenne de "son intention de suspendre et d'abandonner les puits forés et d'arrêter l'exploration dans (ses) licences libyennes", a déclaré mardi un porte-parole à l'AFP.

La compagnie pétrolière explique que les résultats des campagnes d'études sismiques et de forage dans ces blocs ont été "décevants" et "ne peuvent pas être justifiés économiquement".

Le groupe indique cependant qu'il va continuer à rester présent dans le pays, en maintenant une représentation sur place pour étudier d'autres opportunités dans l'amont avec NOC.

Le groupe avait signé un accord avec la compagnie nationale en 2005 dans le gaz naturel liquéfié (GNL), suivi en 2008 d'un autre accord d'exploration et production dans un bloc pétrolier.

Selon le gouvernement libyen, la production de pétrole dans le pays a atteint récemment 1,55 million de barils par jour, soit quasiment celle d'avant le début du conflit dans le pays en février 2011.

La production libyenne, qui était de 1,6 mbj avant le début du conflit en février 2011, avait été quasi interrompue pour reprendre en septembre après la chute de Mouammar Kadhafi et l'arrivée du Conseil national de transition au pouvoir.

jmi/phv/jlb

PLUS:afp