NOUVELLES

L'Iran insiste sur l'application du plan Annan en Syrie

29/05/2012 05:29 EDT | Actualisé 29/07/2012 05:12 EDT

L'Iran insiste sur l'application du plan de paix de Kofi Annan, émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe en Syrie, seul moyen de mettre un terme à la crise dans ce pays, a réaffirmé mardi le porte-parole des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast.

"La meilleure solution dans la situation actuelle est de soutenir Kofi Annan et son plan pour ramener le calme en Syrie, préparer le terrain pour un dialogue entre le gouvernement et les opposants et aider le gouvernement syrien à appliquer les réformes", a déclaré M. Mehmanparast.

Selon lui, "les partisans du régime sioniste voulaient l'échec du plan d'Annan".

M. Annan se trouve actuellement en Syrie, où il a rencontré le président Bachar al-Assad, trois jours après le massacre de Houla qui a conduit le conseil de sécurité de l'ONU à condamner Damas.

M. Mehmanparast a réaffirmé à ce sujet que l'Iran condamne "les méthodes inhumaines terroristes dans n'importe quel pays, notamment en Syrie", en se gardant toutefois de mettre en cause le régime de Damas.

Le porte-parole avait affirmé lundi que le massacre de Houla, qui a fait 108 morts dont une cinquantaine d'enfants, était "suspect", laissant entendre que la responsabilité de l'opposition syrienne pouvait être engagée.

Le régime du président Bachar al Assad est le principal allié de l'Iran dans la région, et Téhéran l'a toujours fermement défendu face à la révolte populaire durant laquelle plus de 13.000 personnes ont péri en 14 mois, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

sgh/lma/sbh

PLUS:afp