NOUVELLES

L'intérieur du QG du candidat Chafiq totalement saccagé (AFP)

29/05/2012 04:41 EDT | Actualisé 28/07/2012 05:12 EDT

L'intérieur du QG de campagne du candidat à la présidentielle égyptienne Ahmad Chafiq, attaqué lundi soir, était totalement saccagé et une annexe extérieure incendiée, a constaté un journaliste de l'AFP qui a pu y entrer mardi matin.

Dans chaque pièce le mobilier et des ordinateurs étaient renversés ou brisés, de même que de nombreuses portes, vitres ou miroirs. La rue devant le bâtiment était jonchée de milliers de tracts du candidat, que des balayeurs municipaux s'employaient à ramasser.

Des traces de départ de feu étaient visibles près de certaines fenêtres du rez-de-chaussée de cette villa de deux étages située dans le quartier aisé de Dokki, mais les flammes n'ont visiblement pas pris.

En revanche, au fond du jardin un petit garage utilisé comme entrepôt pour des tracts et des affiches du candidat était entièrement carbonisé. Des pompiers avaient indiqué lundi soir être rapidement venus à bout du sinistre.

"Les locaux vont être remis en état et M. Chafiq va continuer de les utiliser pour conduire sa campagne", a indiqué un de ses partisans, Ahmed Abdel Ghani.

Cette attaque est survenue quelques heures après la confirmation officielle que M. Chafiq, qui fut le dernier Premier ministre du président déchu Hosni Moubarak, affronterait le candidat des Frères musulmans Mohammed Morsi au second tour de l'élection présidentielle, les 16 et 17 juin.

Selon une source policière, huit personnes ont été arrêtées à proximité du QG de M. Chafiq lundi soir.

Les partisans de M. Chafiq accusent ses adversaires islamistes et issus des groupes de jeunes qui ont mené l'an dernier la révolte contre M. Moubarak d'être derrière cette attaque.

cr/sbh

PLUS:afp