NOUVELLES

Les troupes soudanaises se retirent de la région frontalière disputée d'Abyei

29/05/2012 07:25 EDT | Actualisé 29/07/2012 05:12 EDT

KHARTOUM, Soudan - Le Soudan a retiré ses troupes de la région frontalière disputée d'Abyei, qui contient d'importantes ressources pétrolières revendiquées par le Soudan du Sud, et a remis le contrôle du territoire aux forces de l'ONU, a annoncé une agence de presse semi-officielle soudanaise mardi.

Le Centre soudanais des médias cite le co-président du comité qui a supervisé le transfert, Al-Khair Al-Faheem Mekki, qui précise que les troupes éthiopiennes sous mandat de l'ONU assureront la sécurité de la région.

L'annonce du retrait des troupes soudanaises d'Abyei est survenue au moment où des responsables soudanais devaient rencontrer leurs homologues sud-soudanais mardi dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

La rencontre intervient après une escalade de la violence dans la région d'Abyei le mois dernier.

Le porte-parole de l'armée soudanaise, le colonel Sawarme Khalid Saad, a déclaré devant les journalistes que ce redéploiement faciliterait les discussions avec le Soudan du Sud.

Les deux parties doivent reprendre les négociations sur les dossiers non résolus par l'accord de paix de 2005, qui a ultimement mené à l'indépendance du Soudan du Sud en juillet, après plus de 20 ans de guerre civile.

Le partage des ressources pétrolières et la démarcation de la frontière sont deux des questions les plus controversées.

PLUS:pc