NOUVELLES

Les remarques de l'ambassadeur des Etats-Unis en Russie "mal comprises" (USA)

29/05/2012 05:01 EDT | Actualisé 29/07/2012 05:12 EDT

Les remarques de l'ambassadeur des Etats-Unis en Russie, Michael McFaul, qui ont soulevé une polémique à Moscou, ont été "mal interprétées ou mal comprises" par le ministre russe des affaires étrangères, a indiqué mardi le département d'Etat.

Le ministère russe des Affaires étrangères avait publié lundi un communiqué dans lequel il exprimait "la plus grande perplexité" face à des remarques sur une pression de la Russie pour faire fermer une base américaine au Kirghizstan, attribuées à l'ambassadeur américain et qui ont fait polémique.

La porte-parole du département d'Etat Victoria Nuland a déclaré mardi que "quelque chose qu'il a dit semble avoir été mal interprété ou mal compris par le ministre russe des Affaires étrangères".

Selon elle, il a simplement essayé de dire que les Etats-Unis et la Russie avaient tous les deux des relations fortes avec le Kirghizstan qui "joue un rôle important" dans le soutien aux opérations de l'Otan en Afghanistan.

"Il a comparé à une autre époque, celle des soviétiques, quand on avait l'habitude d'être en compétition sur ce genre de choses. Il semble que le gouvernement russe ait compris les choses de travers et qu'ils essayent de remettre les choses dans l'ordre à Moscou", a-t-elle ajouté.

Selon des chaînes de télévision pro-Kremlin, Michael McFaul a accusé la semaine dernière la Russie d'avoir essayé de troquer un important crédit au Kirghizstan contre la fermeture de la base aérienne américaine dans ce pays d'Asie centrale.

La base de Manas à l'aéroport de Bichkek, la capitale kirghize, sert actuellement au déploiement de l'essentiel des troupes américaines engagées en Afghanistan.

Le Kirghizstan, seul pays au monde à accueillir à la fois une base militaire russe et une base américaine, a indiqué qu'il comptait fermer cette dernière dans la seconde moitié de 2014.

lc/sj/lor

PLUS:afp