NOUVELLES

Les corps d'un couple et son enfant retrouvés dans un fossé en Saskatchewan

29/05/2012 08:00 EDT | Actualisé 29/07/2012 05:12 EDT

ST. WALBURG, Sask. - L'homme retrouvé sans vie en Saskatchewan avec sa femme et leur fils de deux ans, plus tôt cette semaine, avait été contraint de se soumettre à un examen psychiatrique il y a environ un mois, selon des policiers de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en Alberta.

Les agents de la GRC à Airdrie, ville-dortoir située au nord de Calgary, ont reçuun appel de proches de l'homme de 26 ans, le 24 avril, qui craignaient pour sa santé et celle de sa famille.

Aucune accusation n'a alors été portée contre l'homme, qui a été emmené dans un hôpital de Calgary. D'autres services ont été contactés afin de venir en aide à la famille, a indiqué la GRC.

Lundi, un automobiliste a aperçu les corps des trois personnes dans un fossé près de St. Walburg, au nord-est de Lloydminster, en Saskatchewan.

La GRC a indiqué qu'une carabine et la voiture familiale avaient été retrouvées à proximité.

La police fédérale a ouvert une enquête sur cette affaire, qu'elle n'a pas encore présentée comme un cas de meurtres suivis d'un suicide. Le sergent Paul Dawson, du détachement de la GRC en Saskatchewan, a cependant affirmé que «rien n'indique qu'une autre partie ait été impliquée dans les morts de ces trois individus».

M. Dawson a ajouté que la police avait «une idée de ce qui s'est passé», mais qu'il lui manquait encore des éléments.

Des représentants des médias ont identifié les trois personnes comme étant Darren Wourms, sa femme âgée de 23 ans, Hayley, et leur fils, Cayden. Ils habitaient à Airdrie, mais avaient de la famille en Saskatchewan.

PLUS:pc