Après les attaques de plusieurs sites Internet gouvernementaux, la semaine dernière, des pirates informatiques du réseau Anonymous ont infiltré celui du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) au cours des dernières heures. L’information a été confirmée lundi après-midi par Ian Lafrenière, porte-parole du SPVM, qui précise toutefois qu’aucune information sensible n’a été compromise.

Lire l'intégralité de l'article sur RCQC