NOUVELLES

Intervention policière mortelle:une vidéo mène à l'ouverture d'une autre enquête

29/05/2012 06:24 EDT | Actualisé 29/07/2012 05:12 EDT

VANCOUVER - La diffusion récente d'une vidéo montrant un policier de Vancouver tuant par balles un homme qui se trouvait sur une rue fréquentée de la ville, il y a environ cinq ans, a conduit à l'ouverture d'une enquête par un organisme indépendant de l'Alberta.

L'équipe albertaine d'intervention en cas d'incident grave (ASIRT) examinera la vidéo, tournée par un touriste à l'époque. Selon l'Association des libertés civiles de la Colombie-Britannique, on y voit clairement que Paul Boyd n'était pas armé et rampait vers les agents lorsqu'il a été atteint fatalement par les tirs policiers.

Dans un rapport final publié le 19 mars, le Bureau du commissaire aux plaintes contre la police avait déclaré que le constable Lee Chipperfield ne devrait pas être accusé dans l'intervention ayant coûté la vie à M. Boyd, qui souffrait de troubles mentaux.

En 2010, une enquête de coroner avait appris que l'agent Chipperfield avait tiré à huit reprises sur M. Boyd et lui avait porté le coup mortel en tirant dans sa tête. Le policier Chipperfield avait tiré même si un autre agent lui avait dit de cesser le feu, et avait désarmé l'homme.

L'agent a témoigné à l'effet qu'il croyait M. Boyd toujours armé, et l'enquête conduite par la Commission des plaintes contre la police avait mené à trop de versions contradictoires pour que des accusations soient portées à la suite de cette intervention du 13 août 2007.

La vidéo du touriste, qui visitait Vancouver à l'époque, vient tout juste d'être dévoilée.

PLUS:pc