NOUVELLES

Indigo renoue avec les profits grâce à la vente de ses activités Kobo

29/05/2012 06:29 EDT | Actualisé 29/07/2012 05:12 EDT

TORONTO - Le libraire Indigo Books & Music (TSX:IDG) a renoué avec les profits au quatrième trimestre grâce à la vente de ses activités liées à la liseuse Kobo, même si ses revenus ont continué de souffrir du déclin de la vente de livres.

Le plus grand détaillant canadien de livres, cadeaux et jouets spécialisés a affiché un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 131,5 millions $, soit 5,16 $ par action, pour son plus récent trimestre, ce qui se compare à une perte de 19,4 millions $, ou 78 cents par action, pour la même période un an plus tôt.

Cependant, en excluant les éléments non récurrents — comme le gain lié aux activités du Kobo — le quatrième trimestre se solde par une perte de 15,3 millions $, soit plus importante que la perte ajustée du quatrième trimestre de l'an dernier, de 13,7 millions $.

Les revenus trimestriels ont reculé à 196 millions $, par rapport à 200 millions $ un an plus tôt.

Pour l'ensemble de l'exercice, Indigo a réalisé un bénéfice de 93 millions $, contre une perte de 6 millions $ l'année précédente, ce qui est essentiellement attribuable à la vente des activités du Kobo à la société japonaise de commerce électronique Rakuten. Ce gain totalise 165 millions $ avant impôts.

Le chiffre d'affaires annuel a chuté de 2,3 pour cent à 934 millions $, contre 956 millions $ lors de l'exercice précédent.

L'action d'Indigo a clôturé la séance de mardi à 9,23 $ à la Bourse de Toronto, inchangée par rapport à la fermeture de la veille.

PLUS:pc