NOUVELLES

Des cas de maltraitances sur des enfants handicapés en Jordanie

29/05/2012 11:02 EDT | Actualisé 29/07/2012 05:12 EDT

Des enfants handicapés auraient été battus et enfermés dans des cages dans des centres en Jordanie, a indiqué mardi un membre d'une commission d'enquête gouvernementale, en précisant que 22 personnes avaient été renvoyées devant la justice pour ces maltraitances présumées.

"Une enquête de deux semaines a montré que certains établissements privés et publics accueillant des enfants avec des handicaps physiques et mentaux avaient des cages en bois et en fer, de même que des bâtons qui pourraient avoir été utilisés pour les punir", a déclaré Mouheddine Touq lors d'une conférence de presse à Amman.

M. Touq a précisé que sa commission, composée d'experts juridiques, de défenseurs des droits de l'Homme et de représentants de l'Etat, avait des preuves de maltraitances dans 12 des 56 maisons pour enfants handicapés soumises à l'enquête.

"Un de ces centres a été fermé et la commission a recommandé la fermeture d'un deuxième. Nous avons déposé plainte contre 22 personnes, qui ont été déférées devant la justice", a-t-il précisé.

Le ministre du Développement social, Ouajih Azaïzeh, qui assistait à la conférence de presse, a présenté ses excuses "aux familles de ceux victimes de maltraitances".

"Nous pourrions avoir des problèmes similaires dans des endroits comme des orphelinats et des centres pour personnes âgées", a-t-il dit, sans plus de précisions.

Mi-mai, le roi Abdallah II de Jordanie avait demandé au gouvernement de lancer une enquête sur de possibles abus commis dans des centres pour enfants handicapés et de "poursuivre en justice" les éventuels responsables.

Dans un documentaire, la BBC en arabe avait fait état de maltraitances sur des enfants handicapés mentaux et physiques dans 59 centres. Le documentaire "montre que les enfants sont battus, humiliés et privés de nourriture", avait affirmé la chaîne sur son site internet.

kt-akh/cco/sbh

PLUS:afp