Une scène digne d'un film d'horreur. Samedi 26 mai à Miami, un homme nu dévorait en plein jour le visage d'un autre homme nu à côté d'une voie express de la ville de Floride. Les forces de l'ordre l'ont abattu pour mettre fin au calvaire de son comparse, qui serait un sans-domicile fixe. Une caméra de vidéo surveillance a enregistré l'homme nu après qu'il ait été abattu, des images diffusée par le site américain The Miami Herald. Il s'agirait de Rudy Eugene, un homme de 31 ans, toujours selon The Miami Herald.


Abattu

Des témoins qui ont assisté à la scène ont aussitôt appelé les policiers. Après avoir dévoré les yeux, le nez, ainsi que des morceaux de chair du visage de sa victime "à pleine dents", le cannibale a été découvert par la police."Je lui ai dit de s'arrêter et ce type a juste continué à dévorer l'autre homme", a expliqué le policier Larry Vega. Il y avait "du sang partout".

L'agresseur a "relevé la tête avec des morceaux de chair dans la bouche et a grogné", a ajouté Larry Vega. L'anthropophage a continué à se repaître de sa proie. L'abattre semblait la seule solution pour qu'il cesse de mâcher l'autre homme. Même après que la première balle l'eut touché, il continuait. Le policier a donc du tiré à plusieurs reprises pour que le cannibale lâche sa prise. L'agresseur est mort sur place alors que sa victime défigurée était transportée à l'hôpital où sa vie reste en danger. Les trois quarts du visage de sa victime manquaient quand elle a été conduite dans un état grave à l'hôpital, rapporte la chaîne locale WSVN-Fox 7.

Sous l'emprise du LSD

La police pense que cette attaque est liée à la consommation d'un nouveau type de LSD, une drogue synthétique. "Souvent, quand on voit un homme qui a ôté tous ses vêtements et qui est devenu très violent, c'est le signe d'une crise de délire due à une surdose de drogue, a déclaré le policier Armando Aguilar à WSVN-Fox 7. "Les personnes qui en sont victimes ont l'impression que leurs organes brûlent à l'intérieur de leur corps". Sur Twitter, Rudy Eugene a déjà été surnommé "The Miami Zombie" (le zombie de Miami).

Retrouvez ci-dessous des images de l'attaque compilées par le HuffPost américain:

Loading Slideshow...