Le Canada compte un nombre record de personnes de plus de 65 ans (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
OLDER COUPLE
Il y a beaucoup de têtes grises au Canada. | Alamy

OTTAWA - Alors que le Canada compte désormais un nombre record de personnes de plus de 65 ans, les têtes grises sont encore plus visibles au Québec, où la population vieillit plus rapidement que dans la plupart des autres provinces.

Le défi est double pour le Québec qui a aussi perdu plus de ses travailleurs qu'ailleurs au pays, alors qu'ils s'envolent vers la retraite.

Sans compter ceux qui migrent vers l'Ouest, à la recherche de l'or noir, ou du moins d'emplois bien rémunérés.

La situation vécue au Québec est aussi le lot des provinces de l'Atlantique. En gros, l'Est du pays vieillit pendant que l'Ouest rajeunit, à l'exception de la Colombie-Britannique.

Ces chiffres frais sur le vieillissement de la population sont lourds de conséquences. La pression sera énorme sur le système de santé, et sur les moyens de financement des gouvernements, sans oublier sur les familles qui auront de plus en plus à s'occuper de leurs aînés.

Car la proportion de personnes âgées de 65 ans et plus a atteint un sommet historique en 2011, soit 14,8 pour cent de la population canadienne, selon les chiffres dévoilés mardi par Statistique Canada, découlant du dernier recensement.

Une zone dangereuse vient d'être atteinte car le taux de croissance des 65 ans et plus est plus élevé que celui des enfants et des travailleurs.

Tout compte fait, il y a désormais près de cinq millions de personnes de plus de 65 ans.

Et l'on s'attend à ce que le vieillissement de la population s'accélère encore plus, alors que les baby boomers s'apprêtent à prendre leur retraite.

Statistique Canada prévoit d'ailleurs que les 65 ans et plus composeront 22,8 pour cent de la population dans 20 ans et le quart des Canadiens en 2061.

Ce groupe d'âge ne formait que 13,7 pour cent de la population en 2006, lors du recensement précédent.

C'est dans les provinces de l'Atlantique (plus de 16 pour cent) et au Québec (15,9 pour cent) que la proportion de personnes âgées était la plus élevée en 2011.

L'Alberta compte le moins de personnes de plus de 65 ans, notamment en raison du grand nombre de travailleurs qui y déménagent.

Ces différences entre les provinces sont attribuables en partie à la migration interne.

«Vous avez des personnes qui vont quitter le Québec ou les provinces de l'Atlantique vers des provinces comme l'Alberta où la situation économique attire les travailleurs», a expliqué la directrice de la division de la démographie chez Statistique Canada, Johanne Denis.

La palme de la ville québécoise la plus âgée revient à Côte-St-Luc sur l'Île de Montréal, suivie de la municipalité de St-Sauveur dans les Laurentides.

Dans la grande région de recensement de Trois-Rivières, une personne sur cinq est âgée de plus de 65 ans.

Cette proportion de personnes âgées est toutefois en progression constante depuis les années 1960.

«C'est dû à une fécondité qui est sous le seuil de remplacement des générations et à une espérance de vie qui augmente», a expliqué Johanne Denis.

Et dans à peine quatre ans, il y aura plus d'aînés au Canada que d'enfants.

Les données dévoilées mardi par Statistique Canada n'ont pas causé de surprise. Le recensement effectué en 2011 a toutefois permis de mesurer l'ampleur du phénomène.

Aux deux extrêmes, le nombre d'enfants de moins de quatre ans a augmenté pour la première fois en 50 ans et le pays compte 25 pour cent de plus de centenaires en 2011 qu'en 2006.

Les plus de 100 ans sont désormais près de 6000 au pays.

La population du Canada demeure toutefois l'une des plus jeunes du G8 et peut se vanter d'être le deuxième pays du groupe qui a proportionnellement plus de personnes en âge de travailler.

Cela aussi va changer.

«On va les rattraper assez vite», a commenté Laurent Martel, un expert en démographie chez Statistique Canada. «Jusqu'à maintenant les baby boomers ont ralenti le processus de vieillissement de la population, mais ils s'apprêtent à l'accélérer au cours des 20 prochaines années».

Populationactive

En 2011, pour la première fois dans l'histoire du pays, il y avait plus de personnes près de la retraite (55 à 64 ans) que de jeunes (15 à 24 ans) prêts à entrer sur le marché du travail.

Une statistique qui pourra donner des munitions au gouvernement conservateur qui veut augmenter — suscitant un tollé — de deux ans l'âge pour toucher les prestations de la sécurité de la vieillesse et aussi pour serrer la vis aux chômeurs en faisant valoir une pénurie de travailleurs.

Le recensement a démontré que près de 4 390 000 personnes lorgnent de près la retraite, alors qu'il y avait 4 365 000 jeunes de 15 à 24 ans.

Mais pour le moment il n'y a jamais eu autant de Canadiens en âge de travailler, soit 68,5 pour cent de la population. Un chiffre gonflé par le fait que les baby boomers sont encore actifs sur le marché du travail.

Un état de fait qui va changer bientôt, même dès cette année, puisque les premiers baby boomers ont célébré leur 65e anniversaire en 2011.

Alors que Statistique Canada livrait ses données officielles sur l'âge et le sexe, la documentation et les analyses fournies se penchaient presqu'entièrement sur le vieillissement et ne comptait que fort peu d'information sur le sexe de la population.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Le vieillissement de la population au Canada
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Le Québec vieillit plus vite que le reste du Canada

Graphique 2 La population canadienne vieillit

Vieillir en beauté : l'inévitable évolution démographique du Canada

Savoir vieillir : Implications sociales et économiques du ...

La population canadienne vieillit | Grands Titres | Radio-Canada.ca

La population de l'est de Montréal vieillit en accéléré | Ariane ...

Bibliographie - Pour une société qui vieillit en santé : Une approche ...

Démographie Canada : la population québéquoise vieillit plus vite ...

Les Montréalais vieillissent | Louise Leduc | National