NOUVELLES

Après une contre-performance à Ostrava, Usain Bolt entend se reprendre

29/05/2012 12:46 EDT | Actualisé 29/07/2012 05:12 EDT

ROME - Après son chrono relativement lent de 10,04 secondes à Ostrava la semaine dernière, Usain Bolt se dit prêt à intensifer sa préparation pour les Jeux olympiques avec une meilleure performance lors du Golden Gala de Rome, jeudi.

Sa course en République tchèque était la première de Bolt en Europe cette saison et le détenteur du record du monde au 100 mètres n'était pas à son mieux.

«Je n'avais pas autant d'énergie qu'à l'habitude dans mes jambes. C'était sans doute le manque de sommeil ou quelque chose d'autre. Je n'ai pas ressenti l'énergie que j'aie normalement, a révélé Bolt, mardi. Mais depuis que je suis arrivé ici, j'ai eu beaucoup de sommeil, j'ai mangé correctement. Tout semble être sur la bonne voie.

«Vous ne pouvez vous attendre à avoir une bonne course à chaque jour, a ajouté Bolt. C'était seulement une de mes mauvaises courses, et je dois maintenant mettre ça derrière moi. Je ne suis pas inquiet. Il y a beaucoup d'autres courses à disputer, la principale étant celle aux Jeux olympiques.»

Pourtant, à deux mois des Jeux de Londres, la performance à Ostrava a soulevé des interrogations. Mais pas pour Bolt.

«Je n'ai jamais été stressé pour ce genre de choses, a-t-il poursuivi. J'en ai vu bien d'autres. Même si je perdais chaque course d'ici les Jeux olympiques, ce ne serait pas une source d'inquiétude pour moi. J'ai confiance en moi.»

Bolt a connu un départ lent à Ostrava, mais il s'est distancé dans les derniers mètres.

«Il me faut démontrer plus de constance dans mes courses.»

Au Stadio Olimpico, Bolt sera confronté à l'ancien détenteur du record du monde Asafa Powell et à l'excellent Français Christophe Lemaître. Le même trio avait disputé cette épreuve l'année dernière, quand Bold a entrepris sa saison avec une victoire serrée devant Powell en 9,91 secondes.

«Comme à chaque course, je tiens absolument à gagner. Mais pour moi, ce qui importe le plus, c'est l'exécution. Donc, je vise une bonne exécution et une victoire — et un temps rapide serait bien entendu super.»

Le plus récent record du monde de Bolt a été établi en 2009 aux championnats du monde de Berlin. Il a ensuite été disqualifié pour un faux départ aux mondiaux l'an dernier à Daegu, en Corée du Sud. Mais cela n'a pas modifié ses attentes pour Londres.

«Je sais que les gens espèrent me voir courir en 9,4 secondes. Mais comme vous pouvez le constater, il y a des mauvais jours, a avoué Bolt, lorsqu'on l'a questionné sur la piste de Londres. Mais lors des grands rendez-vous, je parviens toujours à courir vite. Tant que je suis en forme et prêt, tout est possible.»

Bolt disputera également une épreuve de la Ligue du diamant à Oslo, en Norvège, le 7 juin avant de retourner en Jamaïque en vue des essais nationaux. Il prévoit ensuite revenir en Europe pour courir un 200 mètres à Monaco le 20 Juillet, sa dernière course avant les Jeux olympiques qui commencent une semaine plus tard.

Il a confirmé qu'il disputera les 100 et 200 mètres aux essais nationaux.

S'exprimant dans le cadre d'une conférence de presse devant plus de 100 journalistes, Bolt s'est montré plus volubile quand il a été interrogé sur les récents commentaires du sprinter américain Justin Gatlin.

Gatlin a affirmé après avoir vaincu Powell à Doha plus tôt ce mois-ci que les gens «ont regardé le spectacle Bolt pendant quelques années et qu'ils veulent maintenant voir quelqu'un d'autre s'illustrer. Je suis heureux d'être celui là.»

Après un long rire, Bolt a répliqué.

«Je ne veux pas paraître impoli, mais je pense que Gatlin a eu sa chance, a déclaré Bolt. C'est une drôle de déclaration de sa part. Vous ne pouvez pas ignorer des gars comme Tyson Gay et Yohan Blake. Je pense qu'il (Gatlin) a quelques gars à rattraper avant de se soucier de moi.»

Gatlin a égalé le record du monde de Powell à Doha il y a six ans mais sa performance a été effacée après avoir échoué de test antidopage quelques semaines plus tard. Gatlin a été contrôlé positif à des niveaux excessifs de testostérone, ce qui a mené à une suspension de quatre ans.

PLUS:pc