NOUVELLES

Moins de propriétaires canadiens prévoient des rénovations, dit la BMO

28/05/2012 09:31 EDT | Actualisé 28/07/2012 05:12 EDT

TORONTO - Moins de propriétaires canadiens planifient des projets de rénovations domiciliaires cette année, révèle le rapport publié chaque année sur la question par la Banque de Montréal (TSX:BMO).

Ceux qui prévoient en faire choisissent des projets offrant de meilleurs rendements — un signe que les consommateurs réduisent leurs dépenses et font des investissements plus stratégiques à l'heure où l'endettement des ménages devient de plus en plus préoccupante, dit l'enquête réalisée par Léger Marketing.

La moitié des propriétaires canadiens (51 pour cent) prévoient rénover leur résidence au cours de la prochaine année, comparativement à 62 pour cent en 2011. Les propriétaires d'une maison unifamiliale sont de loin plus nombreux à vouloir rénover que les propriétaires d'un appartement en copropriété (62 pour cent contre 41 pour cent respectivement).

Par région, 37 pour cent des propriétaires québécois prévoient des projets de rénovations domiciliaires, contre 55 pour cent en Ontario et 59 pour cent dans l'Atlantique.

Les cinq projets les plus populaires sont la rénovation de la cuisine (39 pour cent), de la salle de bains (35 pour cent), du sous-sol (16 pour cent), d'une chambre (11 pour cent) et de la salle familiale (10 pour cent).

Le sondage a été effectué en ligne du 19 au 22 mars 2011, auprès d'un échantillon de 1 000 propriétaires de maison canadiens. La marge d'erreur est de plus ou moins 3,1 pour cent, 19 fois sur 20.

PLUS:pc