NOUVELLES

Les forces somaliennes attaquent une base présumée de pirates

28/05/2012 02:59 EDT | Actualisé 27/07/2012 05:12 EDT

La police de la région du Puntland, au nord de la Somalie, a attaqué dimanche une base présumée de pirates locaux, dont un groupe lourdement armé accusé d'avoir pris en otage une famille danoise l'an passé, ont indiqué des responsables lundi.

Des forces de la région auto-proclamée autonome du Puntland ont attaqué la base de pirates de Hafun, au nord-est, dimanche matin et arrêté onze hommes dont le pirate présumé Mohamed Hassan, connu sous le pseudonyme de Dhafoor, et saisi des fusils automatiques et une mitrailleuse.

"Dhafoor est un pirate connu recherché par les autorités du Puntland pour avoirt détourné des navires commerciaux croisant dans les eaux de l'Océan Indien et du Golfe d'Aden", précise un communiqué des forces de sécurité du Puntland.

Les autorités accusent Dhafoor de l'assassinat de cinq membres des forces de sécurité de ce territoire lors d'une attaque avortée en mars 2011 pour tenter de libérer une famille danoise qu'il aurait retenu en otage.

Les pirates avaient capturé les sept Danois - une famille, dont trois jeunes enfants et deux membres d'équipage - en février 2011 alors que ces derniers participaient à une croisière à la voile autour du monde.

Ils avaient été relâchés en septembre de la même année après avoir, semble-t-il, payé une rançon de plusieurs millions de dollars.

La piraterie s'est développée au large de la Somalie en guerre, en dépit des efforts internationaux pour y mettre un terme, dont des patrouilles de navires de guerre et de sévères condamnations des pirates capturés.

Les pirates somaliens détiennent des dizaines de navires et des centaines de marins en vue de l'obtention de rançons et se sont aussi lancés dans des enlèvements sur la terre ferme.

str-pjm/

PLUS:afp