MONTRÉAL - Une plainte a été déposée au Directeur général des élections du Québec, alléguant le non-respect de la Loi électorale dans le contexte de l'élection complémentaire dans Argenteuil.

Le plaignant, le Syndicat des professionnels du gouvernement (SPGQ), allègue que certains de ses membres, des fonctionnaires du ministère de l'Éducation, des Loisirs et du Sport, auraient reçu la consigne de faire du travail de recherche pour le Parti libéral du Québec.

Selon la plainte du syndicat, les fonctionnaires devaient réaliser cette recherche portant sur certaines données reliées à l'éducation, afin d'aider le Parti libéral à mieux préparer ses dossiers dans le cadre de la campagne électorale qui a présentement cours.

Le bureau du Directeur général des élections du Québec a confirmé la réception de la plainte et vérifiera les faits allégués.

Le SPGQ s'est aussi plaint au secrétaire général du ministère du Conseil exécutif, en invoquant la Loi sur la fonction publique, qui stipule que les fonctionnaires doivent faire preuve de neutralité politique dans l'exercice de leurs fonctions.