NOUVELLES

GP de Monaco - Le baromètre, équipe par équipe: Red Bull double la mise

28/05/2012 07:25 EDT | Actualisé 28/07/2012 05:12 EDT

Red Bull a été la première écurie à remporter une deuxième victoire cette saison, au 6e Grand Prix, alors que Mercedes et Ferrari ont complété le podium et continué à engranger des points, lors du Grand Prix de Monaco de Formule 1: le baromètre, équipe par équipe.

En hausse: Red Bull, Ferrari, Mercedes et Force India

Red Bull: Webber vainqueur, Vettel 4e

Course parfaite de Webber, parti en pole position, et deuxième victoire à Monaco en trois ans, au terme d'un sans-faute malgré la pression constante de Rosberg et Alonso. Parti de la 5e ligne de la grille, après avoir encore fait l'impasse sur la Q3, comme à Barcelone, Vettel a mené pendant une dizaine de tours puis a changé de pneus et a pu ressortir devant Hamilton. C'était la bonne affaire du jour.

Ferrari: Alonso 3e, Massa 6e

Belle course d'équipe de la Scuderia, qui ne pouvait pas espérer beaucoup mieux de ce week-end sur un circuit atypique, malgré une F2012 en gros progrès. Alonso reprend la tête du championnat et Massa, en net regain de forme, aux essais et en course, a même mené pendant un tour avant de signer son meilleur résultat de la saison. Encourageant.

Mercedes: Rosberg 2e, abandon de Schumacher

Sur un circuit moins abrasif pour les pneus, les Mercedes W03 étaient au niveau des meilleures, et Rosberg a tenté un coup, s'arrêter plus tôt, mais ça n'a pas suffi pour déstabiliser Webber. Schumacher, 6e sur la grille, s'est accroché au départ avec la Lotus de Grosjean puis a navigué longtemps aux alentours de la 7e place, avant d'abandonner sur problème moteur.

Force India: Di Resta 7e, Hülkenberg 8e

Joli tir groupé des monoplaces indiennes, dans les points toutes les deux, et même dans le Top 8, grâce à deux stratégies différentes: pneus tendres puis super-tendres pour l'Ecossais, parti 14e, et l'inverse pour l'Allemand, parti 10e. Ca fait dix points et ça rassure le patron, le Dr Vijay Mallya.

Stables: McLaren, Toro Rosso, Caterham et HRT

McLaren: Hamilton 5e, Button 16e

Pour la première fois de la saison, les belles Anglaises étaient un cran en dessous, en performance pure. Hamilton s'en sort bien, avec les dix points de la 5e place, alors qu'après un départ moyen, puis une éphémère 2e place, aux 27e et 28e tours, il a perdu du temps dans les stands, comme souvent depuis le début de la saison. Course anonyme de Button, mal parti (12e) et mal arrivé (16e), après avoir été bloqué de bout en bout par la Caterham de Kovalainen.

Toro Rosso: Vergne 12e, abandon de Ricciardo

Encore un léger mieux pour les monoplaces italiennes, avec un Ricciardo 7e à mi-course, derrière les six intouchables, et un Vergne 7e à dix tours de la fin quand son équipe lui a demandé de rentrer pour mettre des pneus intermédiaires, en prévision d'une grosse averse qui n'est jamais tombée. Dommage.

Caterham: Kovalainen 13e, abandon de Petrov

Kovalainen, parti 17e, a fait tout ce qu'il a pu, tout le week-end, pour tirer le maximum de sa voiture et de son moteur Renault, ce qui lui permet de terminer hors des points mais mieux que d'habitude, en ayant longtemps bouchonné Button. Petrov a pris un bon départ mais abandonné prématurément, en raison d'un problème électrique.

HRT: Karthikeyan 15e, abandon de De La Rosa

Les deux HRT qualifiées à la régulière, mais celle de Pedro de la Rosa a été touchée d'entrée, à l'arrière, lors du mini-carambolage du départ, alors que celle de Karthikeya, régulière en queue de peloton, termine à la meilleure place de l'écurie espagnole depuis le début de la saison.

En baisse: Lotus, Williams, Sauber et Marussia

Lotus: Räikkönen 9e, abandon de Grosjean

La grosse déception du week-end, pour le 500e Grand Prix de l'écurie avec quatre appellations (Toleman, Benetton, Renault et Lotus). Grosjean a raté son départ et tout s'est arrêté. Räikkönen a ramé pendant deux heures, dans le peloton, et récupéré deux points comme seule récompense.

Williams: Senna 10e, abandon de Maldonado

Après la victoire inespérée de Barcelone, il serait difficile de confirmer à Monaco, avait prévu Pastor, pénalisé de 15 places et éliminé d'entrée en tapant, au départ, dans l'arrière de la HRT de de la Rosa. Sur le circuit où son oncle Ayrton a gagné six fois, Bruno prend un point symbolique, sans plus.

Sauber: Pérez 11e, abandon de Kobayashi

Le Mexicain s'est battu comme un forcené, pour effacer le souvenir de son gros accident de l'an dernier, et il a été récompensé par le meilleur tour en course, ce qui montre que sa voiture était dans le coup. Le Japonais a abandonné, voiture dangereuse à la suite de sa touchette avec Grosjean.

Marussia: Glock 14e, abandon de Pic

Bon début de course de Glock, handicapé ensuite par un aileron avant abîmé dans une touchette avec Pérez. Deuxième abandon d'affilée pour Pic, à cause d'un problème électrique. Du coup, Marussia laisse sa 10e place à Caterham dans le classement constructeurs.

dlo/jcp

PLUS:afp