NOUVELLES

Dix-sept membres d'Al-Qaïda tués au Yémen, dont un chef local

28/05/2012 12:43 EDT | Actualisé 28/07/2012 05:12 EDT

Dix-sept membres présumés d'Al-Qaïda, dont un chef local, ont été tués lundi dans des raids aériens de l'armée yéménite et de drones américains, et des combats, a-t-on appris auprès d'un responsable des services de sécurité et de sources tribales.

Cinq membres présumés du réseau extrémiste ont été tués par un drone américain, a rapporté une source tribale.

"Un drone américain a visé un convoi transportant Qaed al-Dahab, un chef d'Al-Qaïda dans la province de Bayda (centre)", a déclaré cette source sous couvert de l'anonymat, ajoutant que "M. Dahab a survécu mais cinq de ses gardes ont été tués".

Par ailleurs, sept membres présumés d'Al-Qaïda, dont un chef local, Saleh Abdel Khaleq, ont péri dans un raid aérien de l'armée yéménite dans une "zone côtière déserte" à quelque 60 kilomètres à l'ouest de Moukalla, a indiqué un responsable des services de sécurité.

Laissant entendre que l'armée avait obtenu des renseignements sur cette réunion, cette source a souligné que le raid avait été mené par des avions de combat yéménites et non par des drones américains.

Cinq autres membres présumés d'Al-Qaïda et un civil ont péri dans des combats nocturnes au moment où l'armée se rapprochait de la ville de Jaar, un bastion du réseau dans la province d'Abyane (sud), a affirmé un responsable militaire.

Il a précisé, sous couvert de l'anonymat, qu'un "commandant intermédiaire" du réseau, Abdel Rahmane al-Mousallami, faisait partie des cinq morts.

Un responsable local a confirmé ce bilan et précisé que les cinq corps avaient été amenés dans la ville pour y être enterrés.

Le responsable militaire a en outre indiqué que l'armée yéménite avait avancé, se trouvant désormais à "environ trois kilomètres de Jaar" qu'elle assiégeait depuis trois côtés.

L'assaut nocturne sur les positions d'Al-Qaïda à Jaar et aux alentours a été mené, selon lui, par les troupes au sol et l'armée de l'air. "Nous resserrons l'étau autour d'Al-Qaïda", a-t-il ajouté.

L'armée a également avancé vers Zinjibar, la capitale d'Abyane tombée aux mains du réseau en mai 2011, a-t-il dit, sans plus de précisions.

L'armée a lancé des opérations le 12 mai pour tenter de reprendre des positions aux mains d'Al-Qaïda, dont Zinjibar et Jaar, conquises l'an dernier.

Depuis, l'offensive a fait plus de 300 morts selon un bilan compilé par l'AFP, en grande majorité des combattants d'Al-Qaïda.

Selon des diplomates occidentaux à Sanaa, des experts américains conseillent l'armée dans ces combats.

Les Etats-Unis sont seuls à avoir des drones dans la région et ont reconnu l'année dernière les employer dans leur lutte contre Al-Qaïda, qui a regroupé ses forces dans le sud et l'est du Yémen, pays pauvre de la péninsule arabique.

mou/ak/sbh/cco

PLUS:afp