NOUVELLES

Deux Tibétains s'immolent par le feu à Lhassa

28/05/2012 08:01 EDT | Actualisé 28/07/2012 05:12 EDT

PÉKIN, Chine - Deux Tibétains se sont immolés par le feu devant un temple prisé par les touristes à Lhassa, alors que la vague de suicides par le feu de contestataires du régime chinois n'avait pas encore atteint la capitale tibétaine étroitement surveillée.

L'un des deux hommes est mort et le second a été hospitalisé après le geste désespéré commis dimanche devant le temple de Jokhang, a affirmé l'agence de presse officielle Chine nouvelle (Xinhua) lundi. Un responsable local du Parti communiste cité dans la dépêche évoque l'action de membres des forces séparatistes, expression qui désigne souvent les exilés tibétains soutenant le dalaï lama réfugié en Inde.

Les manifestations sont rares au Tibet et à Lhassa en particulier depuis le renforcement du dispositif policier à la suite des émeutes anti-gouvernementales qui ont secoué la ville en 2008. Au moins 34 immolations par le feu ont été recensées depuis mars 2011, la plupart dans des zones à forte population tibétaine mais une seule au Tibet même avant celles de dimanche. Les autorités chinoises ont confirmé certaines de ces tentatives de suicide.

PLUS:pc