NOUVELLES

Afrique du Sud: la galerie ayant exposé le tableau sexuel de Zuma s'excuse

28/05/2012 01:42 EDT | Actualisé 28/07/2012 05:12 EDT

La galerie ayant exposé le tableau caricaturant le président Jacob Zuma sous les traits d'un Lénine exhibant son sexe a présenté des excuses publiques lundi soir, à la veille d'un appel de l'ANC au pouvoir à manifester.

"Il n'a jamais été mon intention de blesser le président ou quiconque", a déclaré au journal de la SABC Liza Essers, la propriétaire des lieux, à l'issue d'une rencontre avec le ministre de la Culture Paul Mashatile.

"Après cette rencontre, nous devrions pouvoir nous réconcilier, notamment parce que Ms Esser, la propriétaire de la galerie, regrette la souffrance que cette oeuvre a causée", a déclaré pour sa part le ministre sur la même chaîne.

Auparavant, l'hebdomadaire City Press avait retiré de son site le tableau qui suscite la colère de l'ANC depuis dix jours, dans un souci d'apaisement et par "peur" de la tournure prise par la polémique.

"L'ambiance ressemble à une poudrière", avait notamment expliqué la rédactrice en chef Ferial Haffajee de ce journal que l'ANC a attaqué en justice, tout comme la galerie Goodman.

L'ANC a appelé ses partisans à manifester mardi à Johannesburg contre la galerie, et des milliers de sympathisants du parti qui a libéré la majorité noire de l'apartheid devraient descendre dans les rues aux abords de la galerie Goodman, fermée depuis une semaine après que le tableau a été vandalisé mardi dernier.

clr-sn/sd

PLUS:afp