NOUVELLES

URGENT ¥ Nord du Mali: la fusion de groupes armés doit favoriser une "solution négociée" (médiation)

27/05/2012 09:38 EDT | Actualisé 27/07/2012 05:12 EDT

La médiation ouest-africaine souhaite que la "cohésion" entre groupes armés du nord du Mali, après la fusion de la rébellion touareg et des islamistes d'Ansar Dine, favorise une "solution négociée" à la crise dans cette région, a déclaré à l'AFP le ministre burkinabè Djibrill Bassolé.

"La médiation salue toute dynamique allant vers la cohésion entre les différents mouvements armés, l'essentiel étant que ce groupe (choisisse) l'option d'une solution négociée au conflit", a indiqué le ministre burkinabè des Affaires étrangères, dont le pays conduit la médiation au nom de l'Afrique de l'Ouest. "Il est toujours mieux d'avoir à négocier avec un seul groupe qu'avec plusieurs aux intérêts parfois diamétralement opposés", a-t-il ajouté.

roh-tmo/aub

PLUS:afp