NOUVELLES

L'Unicef "indigné" par le massacre d'enfants à Houla en Syrie

27/05/2012 04:35 EDT | Actualisé 26/07/2012 05:12 EDT

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) s'est dit "indigné" dimanche par le massacre perpétré dans la ville syrienne de Houla, dans la province de Homs (centre), où une centaine de civils ont été tués, dont au moins 32 enfants de moins de 10 ans.

"Ce crime atroce contre des enfants si jeunes qui n'ont aucune part dans ces combats montre à nouveau l'urgence de trouver une solution au conflit en Syrie", a déclaré Sarah Crowe, porte-parole du directeur général de l'Unicef, Anthony Lake.

"Un tel massacre ne peut demeurer impuni", a-t-elle poursuivi dans un communiqué sur le site internet de l'agence onusienne.

Les observateurs déployés par les Nations unies en Syrie pour tenter de surveiller un cessez-le-feu largement ignoré ont compté 92 cadavres, dont 32 d'enfants de moins de 10 ans, à Houla après des bombardements d'artillerie attribués aux forces du président Bachar al-Assad.

cnp/fc

PLUS:afp