La coupe Memorial pour les Cataractes! (TWITTER)

Publication: Mis à jour:
CATARACTES COUPE MEMORIAL
PC

SHAWINIGAN, Qc - Après une attente de 43 ans, Shawinigan l'a finalement sa coupe Memorial! Les Cataractes l'ont remportée de façon dramatique, dimanche, en défaisant les Knights de London 2-1 en prolongation au Centre Bionest.

Anton Zlobin, avec son deuxième du match, a semé la frénésie chez la salle comble de plus de 5000 spectateurs, qui ont fait beaucoup de vacarme pendant toute la soirée.

Le Russe a complété la stratégie de Michael Bournival et de Michael Chaput. Meilleur marqueur du tournoi avec 12 points, Chaput a été choisi le joueur par excellence de l'événement.

Tout juste avant le but gagnant, réussi à 17:51, le gardien des Cats Gabriel Girard avait sauvé la mise face à Andreas Athanasiou. Girard a offert une solide performance de 34 arrêts, seul Ryan Rupert l'a déjoué.

Son opposant Michael Houser a aussi connu un excellent match, en stoppant 35 tirs.

«Je n'avais pas le choix, il fallait que je garde l'équipe dans le coup. Et on est allé chercher la victoire tout de suite après», a lancé Girard, au moment où les célébrations battaient leur plein sur la patinoire.

«C'est incroyable, y'a pas de mot. C'est débile», a continué Girard, en regardant tout autour.

La conquête revêt un caractère très particulier pour le capitaine Michael Bournival, natif de Shawinigan-Sud.

«C'est plus grand que je l'avais imaginé, le plus beau feeling de toute ma vie. Jamais je vais l'oublier, s'est-il époumonné. Jamais je n'oublierai tous les gars avec qui je partage ça.

«On a commencé le tournoi comme les négligés. On a travaillé fort pendant un mois, après notre élimination en séries. On s'est tous regroupés, l'esprit d'équipe était incroyable, tout le monde s'aimait. Cette coupe-là, on la mérite», a-t-il résumé.

Les Cataractes sont la deuxième équipe qui gagne la coupe en ayant joué six matchs, après les Spitfires de Windsor en 2009. Les Tigres de Victoriaville avaient aussi joué six matchs en 2002, mais avaient perdu en finale.

Ils sont également la première équipe québécoise pure laine qui gagne le championnat canadien junior depuis les Remparts de Québec en 2006, et la première équipe hôte depuis les Giants de Vancouver en 2007.

Défense impénétrable

Les Knights respectaient la force de frappe à l'attaque des Cataractes et le mot d'ordre était d'être méticuleux en défense.

C'est ce qu'ils ont fait en frôlant la perfection, au premier tiers. Quand en plus les champions de l'Ontario sont parvenus à prendre les devants, ils ont resserré l'étau davantage.

Les Cats n'ont pas affiché leur mordant des derniers matchs. Ils n'ont été crédités de leur premier tir qu'à mi-chemin de la période.

Auparavant, les jumeaux Rupert et Austin Watson avaient uni leurs efforts pour faire 1-0 à 5:42. Matt a envoyé la rondelle dans le coin droit du centre de la glace. Watson l'a récupérée avant de repérer Matt derrière le but. Positionné du côté droit, Ryan a concrétisé la passe de son frère.

Respectant bec et ongle leur style méthodique, les Knights ont dominé 13-4 au chapitre des lancers.

Frédérick Gaudreau a eu la plus belle chance de marqueur de l'équipe hôte, mettant Houser à l'épreuve d'un revers bas en provenance de l'enclave.

Égalité créée

Nettement plus en jambes, les Cataractes ont apporté des ajustements qui ont été fructueux en deuxième période. Ç'a été à leur tour d'avoir le meilleur dans les lancers, 13-8.

Le but de Zlobin à 3:01 les a réveillés ainsi que la foule. Le Russe a effleuré le tir de son compatriote Kirill Kabanov, près de Houser.

Le jeu s'est animé par la suite et les gardiens ont eu à se mettre en évidence, comme jamais on en avait vu deux le faire de la sorte de tout le tournoi.

Girard a d'abord frustré, entre autres, Ryan Rupert et Seth Griffith. Houser l'a ensuite imité face à Yannick Veilleux et Kabanov.

Arseneau a écopé d'une pénalité d'indiscipline, qui n'a pas eu de conséquences négatives.

Les Cataractes ont eu une chance en supériorité, au tout début de la troisième. Les Knights se sont bien défendus.

Les équipes ont ajouté un soupçon de prudence dans leur jeu. Les Knights ont été plus menaçants en zone offensive. Greg McKegg, Watson, par deux fois, et Jarred Knight, à un peu plus d'une minute de la fin du troisième tiers, ont raté de belles chances. Girard veillait au grain.

La prolongation a été enlevante au possible, les équipes étaient désireuses d'en finir au plus tôt.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Les Cataractes gagnent la Coupe Memorial
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Cataractes ou Knights? | Attention aux informations publiées à ...

Cataractes et Knights à égalité 1-1 | Louis-Simon Gauthier | Le ...

Cataractes 0 Knights 1 (1re période) (Hockey)