NOUVELLES

GP de Monaco - Le Grand Prix en bref

27/05/2012 12:34 EDT | Actualisé 27/07/2012 05:12 EDT

Grand Prix de Monaco, 6e manche de l'édition 2011 du Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche dans les rues de la Principauté:

Distance: 78 tours de 3,340 km soit 260,520 km

Temps: soleil voilé, petite averse en fin de course

Meilleur temps absolu des qualifications: Michael Schumacher (GER/Mercedes-AMG) en 1:14.301 (moyenne: 161,828 km/h) en Q3

Pole position: Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault), 2e temps en Q3 mais pénalité de Schumacher (5 places) suite accrochage avec Senna au GP d'Espagne

Grille de départ:

1re ligne: Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)

Nico Rosberg (GER/Mercedes-AMG)

2e ligne: Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)

Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault)

3e ligne: Fernando Alonso (ESP/Ferrari)

Michael Schumacher (GER/Mercedes-AMG)

Podium:

1. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault), les 260,520 km en 1 h 46:06.557

(moyenne: 147,312 km/h)

2. Nico Rosberg (GER/Mercedes-AMG) à 0.643

3. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) à 0.947

Meilleur tour en course: Sergio Pérez (MEX/Sauber-Ferrari), 1:17.296 au 49e tour (moyenne: 155,557 km/h)

Leaders successifs: Webber du 1er au 28e tour, Alonso au 29e tour, Massa au 30e tour, Vettel du 31e au 45e tour, Webber du 46e tour à l'arrivée

Championnats du monde:

Pilotes: 1. Alonso (ESP), 76 pts; 2. Vettel (GER) et Webber (AUS), 73 pts; 4. Hamilton (GBR), 63 pts; 5. Rosberg (GER), 59 pts; 6. Räikkönen (FIN), 51 pts; 7. Button (GBR), 45 pts; 8. Grosjean (FRA), 35 pts; etc.

Constructeurs: 1. Red Bull, 146 pts; 2. McLaren, 108 pts; 3. Ferrari et Lotus, 86 pts; 5. Mercedes, 61 pts; 6. Williams, 44 pts; 7. Sauber, 41 pts; 8. Force India, 28 pts; etc.

La course: 8e victoire en F1 de Webber, dont deux à Monaco, parti en pole position en raison de la pénalité infligée à Schumacher (5 places) à la suite d'un accrochage avec Senna au GP d'Espagne. Webber a résisté jusqu'au bout à Rosberg, parti à côté de lui sur la 1re ligne, et à Alonso, auteur d'un très bon départ depuis la 3e ligne (4e au premier passage), puis d'une stratégie de pneus lui ayant permis de dépasser Hamilton après son seul arrêt aux stands. Grâce à sa 3e place, juste devant l'autre Red Bull de Vettel, 4e, Alonso prend la tête du championnat du monde, avec trois points d'avance sur Vettel. Webber a mené quasiment de bout en bout et gagne à Monaco pour la deuxième fois en trois ans, après sa victoire de 2010. Il est le 6e vainqueur différent en six courses depuis le début de la saison 2012, record absolu depuis la création du Championnat du monde de F1 en 1950. Le pari de Vettel, vainqueur l'an dernier à Monaco, lui a permis de mener la course pendant quelques tours, à la mi-course, jusqu'à son changement de pneus obligatoire mais effectué plus tard que ses principaux rivaux. Les six premiers à la fin du premier tour, marqué par l'élimination prématurée du Français Romain Grosjean (Lotus), parti en 2e ligne, et du Vénézuélien Pastor Maldonado, sont tous restés dans le Top 6 jusqu'à la fin de la course. Ils ont terminé groupés dans un ordre différent entre la 3e et la 6e place, et regroupés en six secondes.

Prochain GP: Canada, le 10 juin à Montréal

dlo/gv

PLUS:afp