NOUVELLES

GP de Monaco - Déclarations des trois premiers

27/05/2012 10:51 EDT | Actualisé 27/07/2012 05:12 EDT

Mark Webber (AUS/Red Bull), vainqueur comme en 2010: "Cette fois-ci, c'était plus dur qu'en 2010, et les stratégies était différentes, même si ça fait trois années d'affilée qu'une Red Bull part de la pole position, et qu'on gagne la course. Le départ s'est passé plutôt comme prévu, et j'étais content de la durée de vie de mes pneus super-tendres pendant mon premier relais. J'étais surpris que Nico (Rosberg) s'arrête le premier, et après Seb (Vettel) avait trouvé le bon rythme, donc c'était dur et il fallait surveiller les écarts. Après l'arrêt au stand, je me suis concentré à nouveau sur Nico (Rosberg), et à la fin il a commencé à pleuvoir. Je n'y ai cru qu'au dernier virage du 78e tour, parce que c'est Monaco: en 1982 ou 1983 Prost menait à deux tours de la fin, mais il a perdu. Il fallait vraiment contrôler cette course et finalement on remporte une victoire incroyable. C'est la deuxième fois pour moi, devant une opposition très relevée. Je n'ai gagné qu'une seule course en 2011 mais je n'avais pas l'impression que mon niveau avait baissé. Ces points tombent à pic, après un week-end difficile à Barcelone, conclu sans aucun point".

Nico Rosberg (GER/Mercedes), 2e: "Mon ingénieur m'a permis de prendre un très bon départ et après Mark (Webber) a très bien contrôlé la course. Finalement, c'est un bon week-end, car je pense que j'avais la meilleure voiture du plateau et c'est très encourageant pour la suite. Pendant tout le temps que Fernando (Alonso) a passé derrière moi, il fallait que je fasse très attention avec mes pneus. Ils ont perdu de la température, puis ils sont remontés en température à la fin. Je suis très heureux de ce résultat ici, chez moi, car je passais par le tunnel pour aller à l'école".

Fernando Alonso (Ferrari), 3e: "On a pris un très bon départ, je n'avais pas assez d'espace par rapport à Grosjean, puis grâce à notre stratégie j'ai pu passer Hamilton en changeant de pneus plus tard que lui. A cinq tours de la fin, vu les écarts très faibles, et la pluie, on voulait tous garder notre place et on n'a pas pris de risques. J'étais heureux tout le week-end, même si samedi on était un peu déçus de notre résultat en qualifications, car les gens pensaient qu'on pourrait faire un peu mieux. Je suis heureux de notre réaction ces dernières semaines et des modifications qu'on a faites après un début de saison plutôt négatif. Nous ne sommes toujours pas les plus rapides mais nous allons dans la bonne direction et chaque amélioration est positive".

Propos recueillis en conférence de presse

dlo/gv

PLUS:afp