NOUVELLES

Euro 2012 - L'Allemagne perdue sans son ossature bavaroise

27/05/2012 07:37 EDT | Actualisé 27/07/2012 05:12 EDT

La défaite de samedi contre la Suisse (3-5) a montré à quel point le sort de l'Allemagne à l'Euro 2012, qui débute le 8 juin, dépendra des huit joueurs du Bayern qui doivent la rejoindre lundi.

"La défense est un champ de ruines", se désolait dimanche Bild, à côté d'une photo de Joachim Löw se passant la main sur le front, l'air soucieux

"On ne s'attendait pas à un tel résultat (...) Nous sommes dans une phase délicate de la préparation, et après de nombreuses séances intensives, nous avons manqué de concentration", a estimé le sélectionneur, louant des Suisses "plus frais, plus mobiles et plus concentrés".

Il pourra toujours se consoler en se disant que le Portugal, incapable de battre la Macédoine à domicile (0-0), les Pays-Bas, battus par la Bulgarie à domicile (1-2), ou le Danemark, dominé par le Brésil (1-3), ont aussi beaucoup de pain sur la planche avant d'en découdre au sein du groupe B, au premier tour de l'Euro.

Cette première défaite depuis 1956 face à la la Suisse -qui avait été le tout premier adversaire en match officiel de la Mannschaft en 1908, pour une défaite déjà sur le score de 5 à 3 et déjà à Bâle- restera l'un des matches les plus frustrants dans la carrière de sélectionneur de Löw.

Prendre 5 buts -mésaventure qui n'était plus arrivée à l'Allemagne depuis un match perdu 5 à 1 contre la Roumanie en avril 2004- fait tache, surtout après un match déjà raté contre la France en février à Brême (défaite 1-2).

Ce match n'aura pas fait beaucoup avancer la réflexion de Löw sur les quatre joueurs à éliminer de sa sélection, aucun ne s'étant montré à son avantage et surtout pas le gardien Marc-André ter Stegen, fautif sur deux des cinq buts.

La liste des joueurs, qui comporte actuellement 27 noms, sera réduite à 23 mardi.

Mais Löw reste persuadé que l'arrivée lundi des joueurs du Bayern changera tout.

"Certains joueurs qui structurent notre jeu nous ont manqué. Avec (l'arrivée des) joueurs du Bayern on reviendra à la normale. La préparation à l'Euro commence lundi", a-t-il lancé.

Il est certain qu'avec Neuer dans les cages, Lahm, Boateng et Badstuber en défense, l'arrière-garde allemande offrira davantage de gages de solidité.

Sur les joueurs titularisés samedi, seul Hummels ou Mertesacker sauvera sa place, avec une légère préférence pour ce dernier. Bien qu'à court de rythme après une longue blessure, il est plus expérimenté et l'un des joueurs fétiches de Löw.

Au milieu, Schweinsteiger et Kroos devraient aider à Khedira à se sentir moins seul dans les tâches défensives. Et devant, Müller et Gomez forment toujours, avec Klose, les premiers choix en attaque.

Il reste néanmoins à vérifier la capacité de ces huit joueurs à rebondir après la désillusion de la finale perdue en Ligue des champions face à Chelsea il y a à peine plus d'une semaine. Sans cela, l'Allemagne ne pourra faire honneur à son rang de co-favori de l'Euro avec l'Espagne et les Pays-Bas.

"Nous, les joueurs du Bayern, nous allons à l'Euro comme des boxeurs sonnés", a d'ailleurs reconnu Thomas Müller dans Bild.

Il promet toutefois un sursaut d'orgueil: quand "tu vas en équipe nationale, c'est avec une énorme confiance, parce que tu sais que tu peux tenir tête aux tout meilleurs et que tu n'as besoin de te cacher devant personne".

hap/gv

PLUS:afp