NOUVELLES

Combats entre Syriens près de la frontière: les forces irakiennes en alerte

27/05/2012 04:29 EDT | Actualisé 26/07/2012 05:12 EDT

Des combats entre forces gouvernementales et rebelles syriens près de la frontière irakienne ont poussé les autorités de Bagdad à placer leurs forces de sécurité et gardes-frontières dans la zone en état d'alerte dans la nuit de samedi à dimanche, ont annoncé des officiers.

"Nos forces ont augmenté la sécurité après que des combats ont éclaté et des explosions ont résonné du côté syrien de la frontière" autour du village d'Albu Kamal, a annoncé Ali Juwair, un capitaine des gardes-frontières.

L'alerte a duré de samedi soir à 23H00 (20H00 GMT) à dimanche matin, a-t-il ajouté, précisant que les combats avaient opposé les forces du régime syrien à des membres de l'Armée syrienne libre (ASL) sur plusieurs postes de contrôle du côté syrien du village.

"Nous avons reçu un appel d'une division de l'armée irakienne déployée près de la frontière nous informant des affrontements du côté syrien, et il a été demandé aux soldats de prendre des précautions et de ne pas intervenir, à moins que quelqu'un franchisse la frontière", a ajouté un officier de liaison sous couvert de l'anonymat.

La Syrie est confrontée depuis mars 2011 à une révolte populaire contre le président Bachar al-Assad réprimée dans le sang et peu à peu militarisée.

Le général Robert Mood, chef des observateurs de l'ONU chargés de surveiller un cessez-le-feu largement ignoré depuis un mois et demi, a mis en garde samedi contre une "guerre civile" après la mort d'une centaine de civils, dont 32 enfants, dans des bombardements à Houla (centre).

str-mah/psr/fc/hj

PLUS:afp