NOUVELLES

500 miles d'Indianapolis: trop lent, Alesi forcé à l'arrêt définitif

27/05/2012 01:45 EDT | Actualisé 27/07/2012 05:12 EDT

L'ex-pilote de Formule 1 Jean Alesi a été contraint par les organisateurs à quitter la course après une dizaine de tours, dimanche lors des 500 miles d'Indianapolis, que le Français de 47 ans disputait pour la première fois.

Alesi et la Suissesse Simona de Silvestro, les deux seuls pilotes de voitures équipées d'un moteur Lotus, ont reçu un drapeau noir leur ordonnant de rentrer définitivement aux stands en raison de leur manque de vitesse.

Sur le circuit ovale de 4 km d'Indianapolis, Alesi et de Silvestro ont été rattrapés par les voitures les plus rapides au bout de seulement neuf tours, avec un déficit de vitesse conséquent, plus de 20 km/h.

"Nous avions des problèmes de performance moteur et avons dû retourner aux stands", a indiqué Alesi, cité sur le compte Twitter de Lotus.

"J'espère qu'on se verra l'an prochain. Il est temps de préparer les prochains Indy500", a-t-il écrit sur son propre compte Twitter.

La performance du moteur Lotus a été un problème pour Alesi durant toute son expérience à Indianapolis. Dernier qualifié sur la grille de départ, le pilote aux 201 Grand Prix de Formule 1 (1989-2001) avait même un temps évoqué la possibilité de laisser tomber son pari de courir ces 500 miles en raison de ce déficit de vitesse, qui le rendait dangereux pour les autres concurrents.

bpe/gv

PLUS:afp