NOUVELLES

Une tempête tropicale menace le lancement de la saison estivale aux USA

26/05/2012 10:36 EDT | Actualisé 26/07/2012 05:12 EDT

La tempête tropicale Beryl, l'une des premières de la saison, remontait samedi de l'Atlantique vers la côte Est américaine et menaçait de gâcher la ruée sur les plages pour le week-end férié de Memorial Day, marquant le lancement de la saison estivale.

A 08H00 samedi matin (12H00 GMT), la tempête qui s'est formée au cours de la nuit, se trouvait à 280 km au sud-est du Cape Fear en Caroline du Nord (sud-est des Etats-Unis), générant des vents de 75 kmh, selon le Centre national des ouragans (NHC), basé à Miami.

Beryl se déplace vers l'ouest à 7 kmh, et un avis de tempête a été émis sur une zone s'étendant du nord de la Floride à la Caroline du Sud.

"D'après les prévisions, le centre de la tempête s'approchera de la côte d'ici dimanche soir dans la zone d'alerte", indique le Centre, selon qui les vents pourraient se renforcer au cours des 24 prochaines heures.

La tempête Beryl menace, alors que nombre d'Américains profitent d'un week-end de trois jours pour se rendre sur les plages de l'Atlantique à l'occasion du Memorial Day, en hommage aux soldats américains tombés au combat.

Dans le Pacifique, le Mexique poussait samedi un ouf de soulagement, la tempête tropicale Bud ayant été déclassée en dépression tropicale avec des vents allant jusqu'à 55 kmh. La masse d'air se trouvait samedi matin à 10 km au large de Cabo Corrientes (Jalisco, ouest) et faisait route vers le Nord.

A l'origine classé comme ouragan, le premier de la saison dans le Pacifique, Bud avait déjà été rétrogradé en tempête tropicale vendredi soir, entraînant la levée de l'alerte sur les côtes mexicaines, qui comprennent une zone englobant les Etats de Jalisco, Colima et Guerrero, selon le Centre.

Les services météorologiques mexicains s'attendent à un total de 23 tempêtes tropicales d'intensité variable au cours de la saison des ouragans: 10 dans l'Atlantique et 13 dans le Pacifique.

Les services américains prévoient pour leur part une saison des ouragans moins active que la moyenne, avec 10 tempêtes majeures attendues, dont quatre devraient se transformer en ouragans.

Dans l'Atlantique Nord et le nord-est du Pacifique, la saison des ouragans dure jusqu'au 30 novembre.

jm/mra/gde

PLUS:afp