NOUVELLES

Schumacher est le plus rapide, mais c'est Webber qui partira de la pole

26/05/2012 01:22 EDT | Actualisé 26/07/2012 05:12 EDT

MONACO, Monaco - Le vétéran Michael Schumacher a fait taire ses critiques avec le meilleur temps des qualifications à Monaco, mais l'Allemand a dû céder la pole à Mark Webber, résultat d'une punition de cinq rangs reçue au Grand Prix d'Espagne.

Sur le circuit catalan il y a deux semaines, le pilote Mercedes a été puni pour avoir embouti la Williams de Bruno Senna.

Webber (Red Bull) a battu Nico Rosberg au dernier tour mais Schumacher a fait encore mieux un peu plus tard, arrêtant le chrono à 1:14,301. Webber avait signé un temps de 1:14,381.

Schumacher, qui doit donc partir sixième, n'a pas amorcé un GP en première place depuis 2006. Il avait tout de même le sentiment d'avoir réussi quelque chose, samedi.

«Je suis très emballé, a dit Schumacher, 43 ans. Ç'a pris un peu plus de temps que j'aurais voulu en deuxième partie de carrière, mais ça rend le tout encore plus savoureux,. C'est magnifique. C'est dommage que je ne partirai pas de la première place, mais c'est comme ça.»

Webber a louangé les efforts de Schumacher.

«Il a dominé la séance, a dit Webber. C'était une belle petite bataille à la fin. Michael a bien fait, c'est certain, mais ça se prend bien de gagner une place et de partir premier ici.»

Après son brillant chrono, Schumacher est lentement sorti de sa Mercedes avec le sourire et la nonchalance de ses années de gloire, lui qui a remporté sept fois le championnat des pilotes. Il a serré le poing pour montrer à quel point il était satisfait, avec les mécanos qui jubilaient et une foule surprise qui acclamait ce rappel de ses belles années.

Son coéquipier Rosberg, qui s'élancera du deuxième rang, sera à la recherche d'une deuxième victoire après son triomphe en Chine, à la mi-avril.

«Nous avons eu quelques courses difficiles depuis le Grand Prix de Chine, mais nous avons travaillé fort pour corriger les choses,» a dit Rosberg.

Lewis Hamilton de McLaren partira troisième mais son coéquipier Jenson Button n'a pas atteint les dernières qualifications, et ce pour une deuxième course de suite.

«C'était très excitant et très difficile, a dit Hamilton. J'ai un bon 'feeling' pour ce week-end, mais j'ai deux bons pilotes devant moi.»

Button a remporté l'épreuve monégasque en 2009, l'année de son seul titre mondial. Comme à Barcelone il y a deux semaines, il a eu des ennuis avec ses pneus le samedi, avec comme résultat une 12e place au départ, cette fois-ci.

«Je n'ai pas la vitesse. C'est aussi simple que ça», a mentionné Button.

Le double champion en titre de la F1 Sebastian Vettel a délaissé la dernière séance, voulant ménager ses pneus en prévision de la course. Vainqueur après avoir eu la pole, l'an dernier, Vettel partira en neuvième place cette année.

Romain Grosjean partira quatrième au volant de sa Lotus, suivi de la Ferrari de Fernando Alonso. Schumacher sera devant un autre pilote de la Scuderia, Felipe Massa.

Kimi Räikkönen de Lotus, Vettel de Red Bull et Nico Hülkenberg de Force India vont compléter le top 10 de départ.

PLUS:pc