NOUVELLES

Koweït: appel à armer les rebelles syriens après le massacre de Houla

26/05/2012 01:56 EDT | Actualisé 26/07/2012 05:12 EDT

Des centaines de Koweïtiens, dont des députés, ont manifesté samedi devant l'ambassade de Syrie pour dénoncer le massacre de Houla, en Syrie, et réclamer l'armement de l'Armée syrienne libre (ASL), composée de déserteurs combattant les troupes du régime de Bachar al-Assad.

Le député islamiste Jamaan al-Harbash a exhorté les Etats arabes du Golfe et la Turquie à intervenir pour assurer la protection des civils en Syrie, et averti que si les gouvernements ne pouvaient pas agir, "ils devraient ouvrir aux peuples la porte du combat".

Falah al-Sawwagh, un autre parlementaire islamiste, a plaidé pour l'envoi d'armes à l'ASL et appelé les Koweïtiens à exercer des pressions sur leur gouvernement pour apporter une plus grande aide au peuple syrien.

Les orateurs lors de la manifestation ont annoncé le lancement d'une collecte de dons en faveur de la population syrienne et de l'ASL.

Le chef des observateurs de l'ONU en Syrie, le général Robert Mood, a condamné samedi la "tragédie brutale" à Houla, affirmant que les observateurs déployés dans le pays s'étaient rendus sur place et avaient compté plus de 92 morts, dont 32 enfants de moins de 10 ans.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) avait auparavant fait état de la mort de plus de 90 civils dont de nombreux enfants dans des bombardements depuis vendredi sur la région de Houla. L'opposition a attribué ce massacre au régime.

L'ASL a appelé les "pays amis" à mener des "raids aériens" contre le régime après le "crime" de Houla.

Selon l'OSDH, plus de 12.600 personnes ont péri en Syrie depuis le début de la révolte en mars 2011, en majorité des civils tués par les forces gouvernementales.

oh/tm/sbh

PLUS:afp