NOUVELLES

Irak: quatre morts dont trois militaires dans des attentats

26/05/2012 09:36 EDT | Actualisé 26/07/2012 05:12 EDT

Quatre personnes, dont trois militaires, ont été tuées samedi dans des attaques à la bombe et aux armes à feu dans le nord et dans le centre de l'Irak, selon des sources de sécurité et médicale.

Une bombe dissimulée en bord de route a tué trois soldats dans la ville de Badouch, proche de Mossoul (nord), selon le premier lieutenant de police Salam al-Joubouri.

Une autre bombe et une fusillade dans la ville d'Abou Saida, dans la province instable de Diyala (centre), ont tué un ouvrier et blessé cinq autres personnes, selon un officier de police et un médecin de l'hôpital principal de la province.

A Jalawla, toujours dans Diyala, deux autres bombes ont explosé près du domicile d'une famille kurde, blessant deux jeunes hommes, selon les mêmes sources.

La violence a décru en Irak ces dernières années mais reste quasi-quotidienne: 126 personnes ont péri dans des attaques au cours du seul mois d'avril selon les statistiques officielles.

str-sf/psr/ahe/sbh

PLUS:afp